décembre 5, 2021

Mediaphore

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE

La France introduit le « paiement de l’inflation », la compensation des prix du gaz, des carburants et des denrées alimentaires

Le Premier ministre Jean Costex a annoncé que la France souhaitait introduire ce qu’on appelle des « paiements d’inflation ». Les résidents dont le revenu du pays ne dépasse pas deux mille euros par mois recevront une indemnité unique de 100 euros. Son avantage est de couvrir la hausse des prix de l’énergie, des carburants et autres matières premières.

Les bourses sont automatiquement versées aux salariés éligibles, aux indépendants, aux chômeurs et aux retraités ; Au total, le Premier ministre a annoncé à la télévision de TF1 que 38 millions de personnes en France en bénéficieraient. Il a ajouté que ceux qui travaillent dans des entreprises privées seront payés d’ici fin décembre, les employés du secteur public d’ici janvier et le reste des groupes « après un certain temps ».

La France introduit des “paiements d’inflation”

Costex a noté que la fusion directe semblait être la solution « la meilleure et la plus efficace » au problème des augmentations rapides des prix, qui se fait particulièrement sentir dans le cas de l’énergie et des carburants. Il a souligné que malgré les 3, 3,8 milliards supplémentaires que le gouvernement dépenserait pour le projet, le déficit budgétaire ne dépasserait pas les 5% prévus en 2022.

Le Premier ministre a également annoncé que les prix du gaz en France seront suspendus tout au long de 2022 ; Auparavant, il avait été annoncé que l’augmentation du gaz serait interrompue jusqu’en avril de l’année prochaine. Selon les experts, la baisse des prix du gaz en 2022 sera “plus lente que prévu, nous avons donc accepté cette responsabilité et allons geler les prix tout au long de l’année”, a expliqué Costex.

Homme politique, la hausse des prix de l’énergie est temporaire, mais le gouvernement doit prendre des mesures pour empêcher l’économie française de se remettre de la crise provoquée par l’épidémie de Covit-19.

Regardez TVN24 sur Internet sur TVN24 GO >>>

Les prix du gaz vont augmenter

En France, les prix du gaz pour les particuliers ont augmenté de 12,6% depuis le 1er octobre. Par rapport au mois précédent. Depuis janvier, les prix du gaz ont augmenté de 57 %, pour atteindre en moyenne 800 euros par an. Plus tôt en octobre, Costex a annoncé une réduction de 4%. Nouvelle augmentation des prix de l’électricité prévue pour février 2022, soit 12%.

Source de la photo principale : Vue de voyage / volet roulant

READ  France: Médias: Il n'y aura pas de verrouillage le week-end à Paris en raison des manifestations publiques