octobre 24, 2021

Mediaphore

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE

France : Ministre : Le verdict du Tribunal constitutionnel polonais est une attaque contre l’Union européenne

C’est une affaire très grave, c’est une attaque contre l’UE, dans la pratique, il y a un risque que la Pologne quitte l’UE – vendredi le ministre français des Affaires étrangères Clément Beyonc a commenté le verdict de la Pologne au tribunal constitutionnel sur la supériorité de la Constitution sur le droit communautaire.

“C’est un problème très grave. Ce n’est pas un problème technique ou juridique. Cela fait partie d’une longue liste de provocations contre l’UE, qui est purement un problème politique”, a déclaré Peon à la télévision BFM.

“Le réel (Pologne – BAP) est en danger de quitter l’Union européenne” – il a noté qu’il ne veut pas quitter la communauté polonaise. Peon a décrit la décision comme une “attaque contre l’UE” par la Cour constitutionnelle polonaise.

A son tour, le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères Jean Assalborne a déclaré vendredi que “l’évolution des événements en Pologne est très préoccupante (…) et nous devons préciser que le gouvernement polonais joue avec le feu”.

“La priorité du droit européen est importante pour l’intégration européenne et notre vie commune européenne. Si cette politique est brisée, nous savons que l’Europe, construite sur les accords de Rome, cessera d’exister”, a prévenu le chef de la diplomatie luxembourgeoise.

Jeudi, le Tribunal constitutionnel, après avoir examiné la demande du Premier ministre, a conclu que les réglementations européennes, qui opèrent en dehors des compétences accordées par la Pologne, sont inconstitutionnelles en Pologne.

Le Tribunal constitutionnel est à la tête du Conseil national de la magistrature et du Conseil national de la magistrature sur la nomination des juges pour contrôler la légitimité de la nomination d’un juge, ainsi que les dispositions de la Cour d’appel européenne, qui régissent la Règles européennes autorisant les juridictions nationales à se soustraire aux dispositions de la Constitution.

READ  Il est préférable d'acheter l'iPhone 13 en France. Vous obtenez un bonus

Le Premier ministre Mathews Morawicki a souligné jeudi dans un article sur Facebook que la décision de la Constitution confirme ce qui suit du contenu de la Constitution que la Constitution est supérieure aux autres sources juridiques. Il a souligné que la Pologne a les mêmes droits que les autres pays et qu’ils doivent être respectés.

Morawiecki a dans le même temps souligné que l’adhésion de la Pologne à l’Union européenne était “l’un des événements les plus importants des dernières décennies” et que “la place de la Pologne dans la famille des pays européens” demeure.