septembre 17, 2021

Mediaphore

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE

France : les vaccinations obligatoires pour les professionnels de santé approchent

Après un débat long et tumultueux, l’Assemblée nationale, la chambre basse du parlement français, a adopté vendredi matin une nouvelle loi antigouvernementale. Il parle de l’extension du certificat de santé et des vaccinations obligatoires pour les agents de santé.

La neuvième loi antigouvernementale, établie en France en mars de l’année dernière, a été adoptée avec 117 voix en première lecture. 86 délégués étaient contre. Maintenant, il ira au Sénat et attendra son adoption finale. Selon France 24, les agents souhaitent travailler sur des documents d’ici le week-end. Le fait est que les règles entreront en vigueur bientôt.

Bien qu’il existe un accord relatif en France pour étendre l’obligation vaccinale aux agents de santé, pompiers et professionnels/aidants travaillant auprès des personnes âgées, il n’y a pas d’accord pour étendre le certificat sanitaire (pass sanitaire confirmant les vaccinations complètes ou le dernier test corona virus). Inclus. Pour les cafés et restaurants Cela se produira en août.

Près de 1 200 amendements ont été déposés dans le projet de loi, France 24 notant que le débat parlementaire qui a débuté mercredi n’a pas été calme.

Le ministre de la Santé, Oliver Warren, a appelé les députés à remédier à la “gravité de la situation” en augmentant l’incidence des infections. Le nombre d’infections au virus corona en France est de près de 22.000, selon les données officielles publiées jeudi soir. Au cours des dernières 24 heures. C’est le plus haut après le 5 mai.

READ  Best Décoration Table Mariage: les meilleurs choix pour tous les budgets

“Nous sommes en compétition contre la montre (…) Face à cette situation, il est nécessaire d’ajuster notre plan”, a expliqué LREM Christoph Kostner, président du parti présidentiel.

Le projet de loi prévoit également l’isolement obligatoire des patients du gouvernement-19. Le gouvernement a présenté des amendements pour empêcher la perte de revenus des travailleurs isolés en raison d’une infection.