septembre 17, 2021

Mediaphore

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE

France : les autorités recommandent une troisième dose pour les personnes de plus de 65 ans et sont particulièrement vulnérables

L’Agence française de santé (HAS) a recommandé mardi une augmentation de la dose du vaccin Covit-19 pour les personnes de 65 ans et plus et celles à haut risque de maladie grave.

« Après examen des données disponibles, la HAS recommande une dose de rappel de vaccins Pfizer ou Modern pour les personnes de 65 ans et plus et celles présentant des comorbidités qui augmentent le risque de formes sévères de Covit-19. »

Le ministre français de la Santé Olivier Vernon a annoncé lundi soir une campagne d’envergure sur BFM télévision, en accord avec la HAS, sur la dose de rappel – la troisième dose pour les personnes déjà vaccinées deux fois.

Le 12 août, le ministère de la Santé a annoncé une campagne de rappel – la troisième dose pour les personnes qui en ont déjà reçu deux, pour celles qui n’en ont reçu que deux, concerne environ 5 millions de personnes : celles vivant dans les maisons de retraite et les unités de soins de longue durée, les personnes de plus de 80 ans vivant à domicile, ainsi que les patients « les plus dangereux » du gouvernement -19 et les patients « immunodéprimés ».

Le 18 août 2021, la HAS a étendu sa campagne de rappel au territoire des personnes touchées par des troubles coercitifs (diabète, obésité…). Cette condition affecte une population beaucoup plus importante que la population « à haut risque », ce qui est vrai pour une liste limitée de maladies.

“La campagne pourrait commencer début septembre”, a déclaré Warren lundi, ajoutant que “la période entre la deuxième et la troisième vaccination ne durera pas au moins six mois”.

READ  Plusieurs centaines de milliers de personnes en France ont manifesté contre les forfaits santé. 5ème semaine de la manifestation

La HAS considère que la vaccination est une priorité pour les semaines à venir, notamment pour les plus de 80 ans qui ne sont pas suffisamment vaccinés (79,9% actuellement).

L’Agence française de la santé propose de “simplifier la vaccination” pour les personnes concernées en administrant le vaccin contre la grippe en plus du vaccin Govit-19 à partir de fin octobre.

Il recommande également que les personnes qui ont été vaccinées avec une seule dose de Johnson reçoivent une dose de rappel “au moins 4 semaines après le premier coup”.