octobre 27, 2021

Mediaphore

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE

France : le test Covit-19 est obligatoire pour les voyageurs de nombreux pays de l’UE

Les voyageurs venant en France en provenance d’Espagne, du Portugal, des Pays-Bas, de Chypre et de Grèce doivent fournir les résultats du test du virus corona pendant au moins 24 heures. Avant le voyage – selon l’annonce du gouvernement annoncée samedi.

La commande prendra effet du samedi au dimanche à minuit. Cela inclut les personnes venant de Grande-Bretagne en France.

Jusqu’à présent, les voyageurs de la péninsule ibérique, des Pays-Bas, de Grèce et de Chypre vers la France devaient montrer les résultats d’un test qui durait au moins 72 heures. Avant le voyage. Les Anglais disposaient d’un délai de 48 heures.

La déclaration, signée par le Premier ministre Jean Costex, indiquait également que les nouvelles règles ne s’appliqueraient pas aux personnes couvertes par le programme de vaccination complet. “Dans le même temps, comme les vaccins ont démontré leur efficacité contre le virus corona, y compris la variante delta, les restrictions introduites ne s’étendent pas à ceux qui ont subi le cycle complet de vaccination avec des produits approuvés par la Société pharmaceutique européenne (Pfizer, Moderna , Astrogeneca et Johnson), quel que soit le pays que nous visitons.”

Selon la définition du gouvernement français, la deuxième dose est de 7 jours avant le voyage complet du cycle de vaccination, et la première dose est prise deux semaines avant le départ – en cas de maladie. La formulation à un seul niveau de Johnson & Johnson doit être vaccinée 28 jours avant le voyage.

Le vaccin GoviShield, qui a été récemment approuvé par l’India Institute, doit recevoir un certificat de vaccination spécial.

READ  Dimanche 3 octobre : Bilan quotidien du virus Corona en France - et France - France

Le nombre d’infections au virus corona a commencé à augmenter ces derniers jours en France, où 5 millions, 844.249 infections et 111.451 décès ont été enregistrés depuis le début de l’épidémie. Vendredi, après une longue interruption, l’augmentation quotidienne des infections a dépassé les 10 000, bien que le nombre d’admissions à l’hôpital ait continué de baisser.

Au cours des deux premières semaines de juillet, 55 376 infections ont été signalées en France. Dans le même temps, 266 354 cas ont été signalés en Espagne, 39 305 au Portugal et 29 035 en Grèce.