septembre 27, 2021

Mediaphore

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE

France : Forte récolte de céréales attendue

En France, il y a maintenant une chance pour une bonne récolte de céréales. Selon les dernières estimations du service des statistiques du ministère de l’Agriculture (Acrest), la production générale de blé au 1er juillet est estimée à environ 37,10 millions de tonnes.



Cela représente une augmentation de 27,1 % par rapport à l’année précédente, alors que la moyenne 2016-2020 est supérieure à 11,2 %.

Selon Agreste, le rendement moyen devrait passer de 6,85 tonnes / ha à 7,51 tonnes / ha l’année précédente, tandis que la superficie cultivée était passée de près de 680 000. 4,91 millions d’hectares par hectare.

Pour la première fois, respect du blé tendre

Pour la première fois, Intersereals, société de production végétale et groupement d’entreprises de la filière céréalière française, publie des estimations pré-récolte de blé tendre. Ils prévoient un rendement de 7,4 tonnes par hectare et une teneur moyenne en protéines de 11,6 %.

Le blé dans la partie nord du pays a bénéficié de précipitations adéquates et de basses températures au printemps. Cependant, dans le sud, les hivers humides et les sécheresses qui ont suivi ont réduit les rendements.

Plus d’orge

Selon Acrest, une augmentation significative de la production est également attendue dans le cas de l’orge. La récolte totale est actuellement estimée à 11,29 millions de tonnes. Par rapport à 2020, il sera de 8,4 %. Plus loin.

Les prévisions pour l’orge d’hiver ont été légèrement revues à la hausse. Selon l’état actuel, la production augmentera ici de 21,9%. Jusqu’à 7,94 millions de tonnes. Pour l’orge de printemps, la récolte devrait être de 3,35 millions de tonnes, en baisse de 14,1 %. Par rapport à l’année précédente.

READ  Best Barres De Toit Universelles: les meilleurs choix pour tous les budgets

Le blé dur attend de grosses récoltes

Bien que la superficie cultivée ait été réduite de 795 mille. Jusqu’à 539 000 hectares, selon Acrest, il y a des espoirs raisonnables pour une meilleure récolte de blé dur. Selon les dernières estimations, le volume attendu est de 1,62 million de tonnes, soit une augmentation de 24,0%. Par rapport à l’année précédente.

Une augmentation significative est également attendue pour le triticale. La production devrait augmenter de près de 40 pour cent. Jusqu’à 1,70 million de tonnes.

Le colza, cependant, moins

La récolte hivernale de colza de cette année a été légèrement vérifiée par les statisticiens. La récolte devrait être de 2,99 millions de tonnes. Cependant, il sera de 8,9 %. Moins de 2020, et 31,4 pour cent. Moins que la moyenne à long terme.



Vous avez aimé l’article ? Partager!