Recensement Antilles françaises
Guadeloupe - © My Trendy Agency

La Guadeloupe et la Martinique sont les deux seules régions de France à perdre des habitants entre 2011 et 2016. Le solde naturel ne compense pas les départs relevés sur ces deux territoires.

Au 1er janvier 2016, le recensement de la population en Guadeloupe indiquait 394 110 habitants (soit 10 525 habitants de moins qu’en 2011) et 376 480 habitants en Martinique (soit 15827 personnes de moins sur la même période). Ces deux régions antillaises sont les seules de France à s’être dépeuplées. A l’inverse, la Guyane figure parmi les régions de France les plus dynamiques avec une croissance démographique de 2,5% par an, juste derrière Mayotte dont la population augmente de 3,8% par an. Celle de la Réunion progresse aussi : + 0,6% par an en moyenne. Les évolutions démographiques métropolitaines varient entre 0% (en Bourgogne) et 1,1% (en Corse).

Recensement : état des lieux en Guadeloupe

Depuis 2011, la population guadeloupéenne baisse de 0,5% chaque année d’après l’INSEE. La Guadeloupe a perdu 10 525 habitants entre 2011 et 2016 alors qu’elle en avait gagné près de 4000 au cours des quatre années précédentes. Les naissances restent le principal apport de la population même si le solde naturel (différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès sur une période donnée) est en baisse. Le volume de départs reste important. Pour chaque habitant gagné grâce au solde naturel, deux sont perdus à cause des migrations.

Recensement - Évolution de la population entre 2006 et 2016
INSEE – Source : recensements de la population 2006, 2011 et 2016

Depuis 10 ans, la population basse-terrienne a diminué de 260 habitants par an. L’INSEE constate une accélération ces dernières années : -1,8% entre 2006 et 2011 contre – 2,7% entre 2011 et 2016. Le phénomène touche également Les Abymes. La commune perd 1000 habitants par an, soit une baisse de 1,8%. A l’inverse, Petit-Bourg et Baie-Mahault bénéficient d’une croissance de population de 1%, la plus forte de l’archipel. Les deux communes gagnent 300 habitants de plus chaque année. L’accroissement de leur population diminue, toutefois. Il atteignait 1,6% à Baie-Mahault et 2,3% à Petit-Bourg entre 2006 et 2011. Le pourcentage chute entre 2011 et 2016 : + 0,4%. En Martinique, la population baisse à un niveau plus soutenu encore, avec une diminution de 0,8% par an.

Recensement : état des lieux en Martinique

Le déclin démographique s’accélère en Martinique entre 2011 et 2016. Le dépeuplement concerne huit communes sur dix en Martinique. La région perd 4500 habitants par an à cause des départs, tandis que l’excédent des naissances par rapport aux décès n’est que de 1300 par an. La quatrième région la plus dense de France (derrière l’Ile de France, Mayotte et La Réunion ) est aussi la région française qui perd le plus d’habitants.

Recensement - Source : Recensements de la population 2006, 2011 et 2016.
Source : Recensement de la population 2006, 2011 et 2016 – INSEE

En 2016, la Communauté d’Agglomération du Centre Martinique (CACEM) comptait 157 433 habitants, soit 42% de la population martiniquaise. La baisse de la population s’accélère à Fort-de-France et à Saint-Joseph. Le Lamentin gagne en revanche des habitants (+ 0,4%) alors que la commune en perdait entre 2006 et 2011. Au sud de l’île, les trois communes du Diamant, de Sainte-Luce et des Trois-Ilets se dépeuplent alors que leur population avait fortement augmenté entre 2006 et 2011. La population de Sainte-Anne observe une chute drastique: – 20%. Seules les communes de Ducos et du Marin gagnent des habitants dans le Sud. Les petites communes du nord de l’île perdent plus de 1,5% de leur population chaque année.

Le 18 janvier 2019 débutera l’enquête annuelle de recensement de la population. L’opération est désormais réalisable par Internet. Les questionnaires électroniques seront accessibles sur le site http://www.le-recensement-et-moi.fr/. L’INSEE garantit la confidentialité des procédures approuvées par la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL).

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.