© Page Facebook de Wallis-et-Futuna

L’archipel de Wallis-et Futuna a adhéré à l’organisation touristique du Pacifique Sud (SPTO). Une bonne nouvelle pour l’île, notamment au niveau touristique. Mais qu’est-ce que cela va changer exactement et qu’est-ce que l’organisation touristique des îles du Pacifique ? Eclairage.

Wallis-et-Futuna a réalisé un nouveau pas pour accentuer son développement touristique. En adhérant au SPTO au début du mois, l’île rejoint certes, ses consoeurs de la Polynésie et de la Nouvelle-Calédonie, ainsi que 18 autres membres, mais l’archipel va également pouvoir développer une coopération régionale avec les autres îles, à l’instar de ce qui se fait déjà dans la Caraïbe avec l’Organisation des États de la Caraïbe Orientale (OECO).

INSERTION RÉGIONALE DU TERRITOIRE

La Ministre des Outre-Mer, Annick Girardin, a salué cette décision prise par le conseil des directeurs du tourisme de l’archipel. « Je salue cette adhésion qui consolide plus encore l’insertion régionale du territoire, après son accession au statut de membre associé du Forum des îles du Pacifique, acquise en septembre », a-t-elle écrit, dans un communiqué.

Au niveau local aussi, cette décision est bien accueillie. Interrogé par nos confrères de Wallis-et-Futuna 1ère, Laurianne Vergé , présidente de Chambre de Commerce et d’Industrie des Métiers de l’Administration (CCIMA) estime que « cette adhésion est très importante, car elle va nous aider à mettre en place une « stratégie tourisme », qui va être orienté sur les besoins du territoire … Il ne faut pas qu’on soit pénalisé comme les Îles Cook par exemple, qui sont déjà en surcapacité touristique ». 

Par ailleurs, cette adhésion est aussi une bonne nouvelle, car cela permettra de développer et renforcer la visibilité du territoire au niveau international. Pour Manuel Avilez, propriétaire de chambre d’hôtes, cette adhésion est un vrai coup de pouce : « Avec l’intégration, ça va être encore mieux, car les gens vont nous connaître davantage. Cela va permettre d’être un peu plus connu dans le Pacifique et ailleurs. »

Une mission du SPTO viendra sur l’île  dans le courant du premier trimestre 2019, avec comme mission d’évaluer les infrastructures existantes dans l’archipel pour pouvoir mettre en place une stratégie touristique adaptée.

QU’EST-CE QUE LE SPTO ? 

L’Organisation touristique du Pacifique Sud (South Pacific Travel Organisation, en anglais) a été créée par un traité multilatéral conclu et signé le 18 octobre 1999. Parmi les îles signataires ont retrouve : les Îles Cook , les Fidji, la Polynésie Française, la Papouasie Nouvelle-Guinée ou encore le Vanuatu.

Les missions du SPTO sont :

  • D’améliorer l’accès des îles à la mer et aux airs
  • De développer et mettre en valeur le Pacifique Sud
  • De donner plus de moyens au gouvernement et au secteur privé en matière de « tourisme durable »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.