© Affiche Route du Rhum

Le 4 novembre prochain démarrera la 11e édition de la Route du Rhum. À l’occasion du quarantième anniversaire de la compétition, 124 skippers prendront le départ à Saint-Malo à partir de 14 heures pour rejoindre Pointe-à-Pitre. Parmi ces marins, huit sont de la Guadeloupe.

Six catégories de bateaux (Ultime, Multi 50, Imoca, Class40, Rhum Mono, Rhum Multi) et six places de vainqueurs. Le 4 novembre prochain, 124 skippers prendront le départ à Saint-Malo pour rejoindre Pointe-à-Pitre, à l’occasion de la 11e édition de la Route du Rhum. La compétition qui se déroule tous les quatre ans fête aussi sa quarantième année d’existence depuis sa première tenue en 1978.

Remportée en 2014 par  Loïck Peyron (Banque Populaire VII) en 7 jours, 15 heures, 8 minutes, 32 secondes (un record), la Route du Rhum compte cette année dans ses rangs huit skippers de la Guadeloupe :

  • Rodolphe Sepho : le skipper de 32 ans a participé pour la première fois à la Route du Rhum lors de l’édition précédente en 2014. Il concourra avec le bateau « Rêve de Large » avec un bateau dans la catégorie Class40 (qui compte 53 participants), c’est-à-dire des monocoques de 12,18 mètres de long.
© Page Facebook Officielle de Rodolphe Sepho
  • Dominique Rivard : il concourra avec le bateau « Marie-Galante April ». Ces derniers années Dominique Rivard a aussi remporté « Le Rallye des Îles du Soleil » reliant les Îles Canaries à Marie-Galante. Son bateau fait aussi partie de la catégorie Class40.
© Page Facebook Officielle de Dominique Rivard
  • David Ducosson : il s’élancera avec le bateau « Air Antilles-Caseneuve », dans la catégorie Rhum Multicoques (21 participants), c’est-à-dire des multicoques de 39 pieds et < 60 pieds. Ce bateau s’avère être celui d’Anne Caseneuve, une navigatrice avec laquelle David Ducosson a travaillé et qui a disparu en 2015.
© Page Facebook Officielle de David Ducosson
  • Carl Chippotel : il a déjà participé à la Mini Transat en 2015. Il concourra cette fois pour la Route du Rhum avec le bateau « Pèp’ Gwadloup! », dans la catégorie Class40.
© Page Twitter Officielle de Carl Chippotel
  • Willy Bissainte : il naviguera à bord du bateau  » C’ La Guadeloupe », dans la catégorie Rhum Monocoques, c’est-à-dire des monocoques d’au moins 39 pieds. Il a déjà effectué deux transatlantiques à bord de son bateau depuis l’automne dernier.
© Page Facebook Officielle de Willy Bissante

Trois skippers n’ont pas sollicité l’aide de la région Guadeloupe.
  • Luc Coquelin : il naviguera à bord du bateau  » La Mer pour tous », un Open 50. C’est la 6e Route du Rhum, pour ce vieux briscard de la régate. Il est le fondateur de l’école de navigation à son nom.

    ©Page Facebook officielle de Luc Coquelin
  • Damien Seguin : il naviguera à bord du  » Groupe Apicil ». C’est la troisième fois que le skipper va prendre la Route du Rhum, en parallèle d’une carrière d’athlète paralympique, pour laquelle il décroche de nombreuses médailles aux Jeux Olympiques.

    ©Page officielle Facebook de Damien Seguin
  • Thibault Vauchel-Camus : il naviguera à bord de « Solidaires en peloton-ARCEP ». C’est sa seconde Route du Rhum. Le skipper vient de s’illustrer en prenant position en faveur de l’Aquarius, le bateau qui vient en aide aux migrants en Méditerranée, maintenu à quai à Marseille, faute de pavillon. « En mer, le principe qui prévaut, c’est celui d’assistance à personne en danger », ont indiqué les skippers aux médias.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.