© ARS Martinique

Élaboré sur la période 2018-2022, le projet a pour objectif d’améliorer l’état de santé des Martiniquais et de réduire les inégalités.

Selon une étude de l’Insee publiée en 2016, d’ici à 2030, la Martinique devrait être la région française la plus âgée. Une question corrélée à d’autres défis, d’ordre sanitaire et social, qui attendent le territoire.

Que contient ce Projet Régional de Santé (PRS 2) ?

Présenté aux élus locaux le 12 octobre, le PRS 2 s’étend de 2018 à 2022. Il a été rédigé avec la collaboration du plusieurs acteurs du domaine de la santé du territoire : professionnels, associations, réseaux et fédérations, collectivités, représentants des usagers, services déconcentrés de l’Etat, CGSS et instances de démocratie sanitaire, dont la Conférence régionale de la Santé et de l’Autonomie (CRSA). Les axes majeurs de ce plan sont :

  • Anticiper les effets du vieillissement et la perte d’autonomie de la population ;
  • Améliorer la santé des mères et des enfants et lutter contre la mortalité infantile ;
  • Réduire l’impact du surpoids et de l’obésité et leurs incidences sur les maladies chroniques (diabète, insuffisance rénale chronique, maladies cardio-vasculaires, troubles musculo-squelettiques)
  • Proposer une prise en charge de qualité des cancers
  • Améliorer les prises en charge en matière de santé Mentale
  • Agir sur les difficultés d’accès aux soins et à la prévention des populations les plus vulnérables
  • Organiser un maillage territorial garantissant une égalité d’accès à l’offre de santé.

Maintenant que ce PRS 2 a été présenté à la classe politique martiniquaise, l’agence souhaite organiser des réunions d’informations dans toute l’île, afin qu’il soit présenté à la population.

Un site dédié au PRS 2 a été mis en ligne par l’ARS, il est consultable ici

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.