Le prix Nobel alternatif de Littérature a été décerné par la Nouvelle Académie à l’écrivaine guadeloupéenne Maryse Condé, vendredi 12 octobre à Stockholm, en Suède.

Une récompense symbolique à la hauteur d’une écrivaine puissante et engagée. Le prix Nobel alternatif de littérature a été décerné à la Guadeloupéenne Maryse Condé, ce vendredi 12 octobre 2018 à Stockholm en Suède.

« Maryse Condé est une grande narratrice. Une écrivaine qui appartient à la littérature mondiale. Dans ses oeuvres, elle décrit les ravages du colonialisme et le chaos du post-colonialisme avec un langage à la fois précis et écrasant », détaille la Nouvelle Académie. « La magie, le rêve et l’horreur sont comme l’amour : constamment présents. La fiction et la réalité se chevauchent et les gens vivent autant dans un monde imaginaire aux traditions longues et complexes que dans le présent en continu. Avec respect et aussi avec humour, elle raconte la folie post-coloniale, la fragmentation et l’abus aussi bien que la solidarité et la chaleur humaine. Les morts existent dans ses récits près des vivants dans un monde où la race, le genre et la classe sont constamment nommés et configurés en de nouvelles constellations

Âgée de 81 ans et affaiblie par la maladie de Parkinson, Maryse Condé n’était pas présente lors de la cérémonie de remise du prix mais a fait part de sa joie dans une vidéo diffusée par l’organisation : « Je suis très heureuse et fière de recevoir ce prix mais permettez-moi de le partager avec ma famille, mes amis et surtout avec tous les gens de la Guadeloupe qui seront émus et heureux de me voir récompensée. Et finalement nous sommes un petit pays, on attache beaucoup d’importance à nous, on parle de nous quand il y a un cyclone, un tremblement de terre. Mais pour une fois, on va parler de nous pour une bonne raison.»

La lauréate se rendra en Norvège à Oslo le 9 décembre prochain pour recevoir son prix. L’auteur de Segou ou encore de La vie sans fard se verra décerner 97 500 euros, collectés grâce au financement participatif et au mécénat. 

Plusieurs personnalités ont à féliciter Maryse Condé pour l’obtention du Prix Nobel alternatif de Littérature :

Le prix Nobel alternatif de Littérature créé par la journaliste et écrivaine Alexandra Pascalidou, à la suite du report du Prix Nobel 2018 en 2019 par l’Académie suédoise, éclaboussée par un scandale de viols et d’agressions sexuelles, commis par le Français Jean-Claude Arnault, marié à l’académicienne Katarina Frostenson, en retrait depuis. L’affaire a entraîné la démission de près de la moitié des 18 membres de l’Académie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.