Crédits photo : images.vogue.it

L’auteure guadeloupéenne Maryse Condé fait partie de la liste des trois écrivains en lice pour le Prix Nobel alternatif de littérature. Le lauréat sera connu le 12 octobre prochain.

Maryse Condé (Guadeloupe/France), Haruki Murakami (Japon), Kim Thúy (Vietnam-Canada) et Neil Gaiman (Royaume-Uni) Voici les noms des quatre écrivains sélectionnés pour le Prix Nobel alternatif de littérature. [Dans un communiqué relayé sur Facebook, la Nouvelle Académie a annoncé que Haruki Murakami, écrivain et artiste japonais a refusé la nomination car il préfère fuir l’attention médiatique).

Une distinction pour récompenser un auteur de renom, créé par la journaliste et écrivaine Alexandra Pascalidou, à la suite du report du Prix Nobel 2018 en 2019 par l’Académie suédoise, éclaboussée par un scandale de viols et d’agressions sexuelles, commis par le Français Jean-Claude Arnault, marié à l’académicienne Katarina Frostenson, en retrait depuis. L’affaire a entraîné la démission de près de la moitié des 18 membres de l’Académie.

« Nous avons fondé la Nouvelle Académie pour rappeler à tous que la littérature et la culture dans leur ensemble doivent promouvoir la démocratie, la transparence, l’empathie et le respect, sans privilège, arrogance ou sexisme », ont indiqué les organisateurs du Prix Nobel alternatif de littérature lors de sa création. Ils regroupent une centaine d ‘intellectuels, artistes et autres personnalités du monde de la culture suédois.

La Nouvelle Académie entend promouvoir la littérature « comme une force encore plus importante pour contrer la culture du silence et de l’oppression » et se veut loin des «privilèges» contrairement à ses prédécesseurs. Une première phase de vote a été lancée du 10 juillet au 14 août afin de déterminer le quatuor d’écrivains finalistes, parmi une liste de 47 auteurs (retenus par les membres de l’Académie dans une liste de 155 auteurs) dont trois Français : Maryse Condé, Nina Bouraoui et Édouard Louis.

Le lauréat sera annoncé le 12 octobre prochain, et le prix sera remis à Stockholm le 10 décembre. Le gagnant du Prix Nobel alternatif se verra décerner 97 500 euros, collectés grâce au financement participatif et au mécénat. 

« L’une des auteurs les plus remarquables des Caraïbes »

À 81 ans, Maryse Condé est une auteure puissante et prolifique (une vingtaine de romans, des récits autobiographiques, des essais et des articles sur la politique, la langue, l’histoire antillaise et française). D’Heremakhonon (1976) au Fabuleux et Triste Destin d’Ivan et Ivana (2017), elle a reçu de nombreuses distinctions durant sa carrière dont le Prix de l’Académie française en 1988, le Prix Marguerite Yourcenar en 1999 et le Grand Prix du roman métis en 2010.

L’auteure de La vie sans fards et Ségou est « considérée comme l’une des auteurs les plus remarquables des Caraïbes », indique la Nouvelle Académie. L’ancienne professeure émérite à l’université de Columbia et celle de New York décrit dans ses œuvres « comment le colonialisme a changé le monde, et comment ceux qui en ont souffert sont en train de récupérer leur héritage ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.