© fullempty / Adobe

Le 1er octobre prochain, le bulletin de paie connaîtra une nouvelle modification. La cotisation salariale d’assurance chômage sera entièrement supprimée. On vous explique tout.

Depuis le 1er janvier 2018, les entreprises doivent délivrer un bulletin de paie simplifié. Le nombre de lignes a été divisé par deux et les libellés sont désormais plus clairs, avec une structuration par postes de charges.

Après janvier puis mai, le bulletin de paie connaîtra à nouveau cette année une modification, à savoir la suppression d’une cotisation prévue au 1er octobre. Depuis le 13 mai dernier, le bulletin de paie ne mentionne plus les valeurs du taux salarial et de la part salarié de la ligne « Sécurité sociale – Maladie Maternité Invalidité Décès ». En effet, cette cotisation salariale a été supprimée.

De plus, le bulletin de paie indique désormais, après le montant net à payer en euros la mention « dont évolution de la rémunération liée à la suppression des cotisations chômage et maladie » et la valeur associée, rappelle le ministère de l’Économie et des Finances.

Une nouvelle modification avant le prélèvement à la source

Après une 1ère baisse au 1er janvier 2018, la cotisation salariale d’assurance chômage est entièrement supprimée au 1er octobre 2018, révèle Bercy. Sur le bulletin de paie, les valeurs du taux salarial et de la part salarié de la ligne « Assurance chômage » disparaissent.

Pour les non-cadres :

© Ministère de l’économie

Pour les cadres :

© Ministère de l’économie

Au 1er janvier 2019, avec la mise en place du prélèvement à la source, le bulletin de paie sera de nouveau modifié. Une nouvelle zone apparaîtra avec le montant de l’impôt sur le revenu prélevé à la source.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.