Décollage du lanceur Ariane 5 ECA, vol 238 depuis le Centre spatial guyanais © CNES/ESA/Arianespace/Optique Vidéo CSG, 2017

Le 25 septembre 2018, une date qui restera dans l’histoire. A 18h53 ce mardi, la fusée Ariane 5 s’élancera pour la 100ème fois du pas de tir de Kourou basé au Centre spatial guyanais.

« Un décollage avec une résonance particulière », c’est ainsi que le définit le Centre spatial guyanais et ses équipes qui s’activent pour préparer un lancement historique. Le 100ème lancement d’Ariane 5 depuis son tout premier, effectué en 1996. Initialement prévu en mai dernier, il avait été reporté pour des vérifications techniques sur l’un de ses satellites.

22 ans après, pour cette 100ème mission, Ariane 5 emportera à son bord deux satellites de télécommunication : Horizons 3e et Azerspace-2/Intelsat 38. Ces deux satellites serviront à trois opérateurs : Intelsat, le Japonais Sky Perfect JSAT et la société azerie Azercosmos, rappelle Le Point.

Pose d’Azerspace-2 sur l’interface dolly au bâtiment d’assemblage final © 2018 ESA-CNES-ARIANESPACE/Optique Vidéo du CSG – H ROUFFIE

La fusée qui décollera ce mardi à partir de 18h53 de Kourou (21h53 GMT, 23h53 heure de Paris) est une version ECA, c’est à dire que cette version d’Ariane 5 est en capacité de placer 10,5 tonnes en orbite de transfert géostationnaire. Depuis fin 2009, c’est la seule version utilisée pour lancer des satellites commerciaux.

Une 100ème que le Centre spatial guyanais a immortalisé en dévoilant un autocollant spécial mis en ligne sur son site web.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.