© Capture d'écran / Twitter / @ffescrime

L’épéiste Yannick Borel est sur le toit du monde. Le français a décroché ce lundi, la médaille d’or aux championnats du monde à Wuxi, en Chine. Sa coéquipière Ysaora Thibus rafle l’argent.

Ce lundi aura vu deux guadeloupéens briller sur la scène mondiale. Le premier à avoir dégainé est l’épéiste Yannick Borel. Engagé pour sa première finale mondiale en individuel et à l’épée, le Français n’a pas fait le déplacement pour rien. En quelques coups d’épée maîtrisés, Yannick Borel a surclassé son adversaire du jour, le vénézuélien Ruben Limardo Gascon (15-4).

Impressionnant sur la piste, le Français a déroulé tranquillement en ne laissant aucune chance à Ruben Limardo Gascon. Après avoir décroché un titre de champion d’Europe en juin dernier, le Guadeloupéen domine désormais la planète avec ce titre de champion du Monde décroché ce lundi.

Borel en or, Thibus en argent

Si tous les regards étaient d’abord posés sur Yannick Borel, ils se sont ensuite recentrés sur l’autre Guadeloupéenne en lice ce lundi pour le titre suprême. La fleurettiste Ysaora Thibus a elle aussi pratiquement rempli sa partie du contrat en devenant vice-championne du monde ce lundi, en Chine.

En finale ce lundi, la fleurettiste française a flirter avec la victoire finale avant de s’incliner dans le money-time (15-12) face à l’italienne Alicia Volpi.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.