© CIMSS

Une brume de sable traverse actuellement les Antilles. La procédure d’alerte à la pollution de l’air a été déclenchée en Guadeloupe et en Martinique.

Début de semaine brumeux sur l’arc antillais. Ce mardi et ce mercredi, la brume de sable est omniprésente. Par conséquent, la procédure d’alerte à la pollution de l’air est maintenue pour la Guadeloupe et la Martinique.

L’indice atmosphérique délivrée par les associations en charge de la surveillance de la qualité, Gwadair pour la Guadeloupe et Madininair en Martinique annoncent un indice atmosphérique de 8 sur 10. La qualité de l’air est donc très mauvaise comme l’atteste cette image radar de la Cooperative Institute for Meteorological Satellite Studies. En rouge, les brumes de sable qui partent du Nord de l’Afrique puis se déplacent vers la zone Caraïbes.

© CIMSS

Dans ce contexte, les services de l’Etat prennent des mesures spécifiques afin de diminuer l’exposition à la pollution de l’air ainsi que les émissions de particules fines.

En cas d’épisode de pollution, la Préfecture recommande à la population de limiter l’usage des véhicules automobiles individuels, de pratiquer si possible le covoiturage ou emprunter les réseaux de transport en commun ou encore, de différer si possible les déplacements internes aux agglomérations.

Les catégories de la population particulièrement vulnérables (femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, asthmatiques) et sensibles (personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou s’accroissent lors des pics) devront être vigilantes.

Afin de réduire la pollution, il est recommandé de réduire la vitesse, privilégier le covoiturage, le transport en commun et les modes de déplacement non polluants. Il est également conseillé d’éviter l’utilisation de barbecue et de respecter l’interdiction du brûlage des déchets verts à l’air libre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.