Icemecri

Épisode 2 – Première Miss Guyane à être sacrée Miss France en 2017, Alicia Aylies a passé une année à sillonner les régions de France. En décembre dernier, la reine de beauté a rendu sa couronne et se concentre désormais sur sa nouvelle carrière : le mannequinat. 

Le 17 décembre 2016, la vie d’Alicia Aylies, âgée de 18 ans, bascule. Elle est élue Miss France 2017 (elle succède à Iris Mittenaere) mais surtout, elle devient la première Miss Guyane couronnée au concours de « la plus belle femme de France ». Durant un an, elle sillonne les routes de France et part à la rencontre de ces concitoyens.

Une aventure qui prend fin le 16 décembre 2017 quand elle passe le flambeau à Maëva Coucke, Miss Nord-Pas-de-Calais 2017, élue Miss France 2018. Depuis la passation de sa couronne, Alicia Aylies évolue dans le mannequinat. Son titre, son élégance naturelle et son allure athlétique, héritée de ses années d’escrime, lui ont ouvert les portes de cette carrière.

Aujourd’hui âgée de 20 ans, Alicia Aylies poursuit ses rêves. Chaperonnée par Sylvie Tellier au lendemain de son couronnement, la jeune Guyanaise a découvert les coulisses de la fonction de Miss France : une formation accélérée pour ses activités du moment.

Aujourd’hui égérie de la marque américaine de cosmétiques Palmer’s (première égérie française, NDLR), elle enchaîne shooting, défilés et fait rêver de nombreuses jeunes filles d’Outre-mer.

Mediaphore : Miss Guyane 2016, Miss France 2017, candidate au concours de Miss Univers 2017, votre parcours est déjà très riches… De quoi rêvez-vous, aujourd’hui ?

Alicia Aylies : Mon rêve aujourd’hui est de m’épanouir dans le monde de la mode. J’ai eu l’opportunité de défilé lors de la Fashion Week de Paris. C’est un premier petit pas dans l’univers de la Haute Couture. Je me dis qu’il faut bien commencer un jour et à un certain niveau pour terminer en haut de l’échelle. C’est une façon de se donner des objectifs de vie.

👠 P A R I S F A S H I O N W E E K 👠 Défilé @onauratoutvu 👗

A post shared by Alicia Aylies (@aliciaayliesoff) on

Mediaphore : Quelles femmes vous inspirent dans la vie ?

Alicia Aylies : Les femmes qui me fascinent et qui m’inspirent tout particulièrement sont Christiane Taubira, Michelle Obama et Alicia Keys. J’aime l’image qu’elles renvoient, leurs valeurs, leur intelligence ainsi que leur simplicité. Pour des raisons certes différentes, je me trouve des points communs avec chacune d’entre elles.

Qu’est-ce qui contribue à votre bonheur ?

Ce qui contribue à mon bonheur, c’est tout simplement ma famille qui est toujours à mes côtés, que ce soit à distance ou via les réseaux sociaux. Le fait que ma famille m’accompagne dans chaque étape de ma vie est très important pour moi. Ensuite, il y a les petits plaisirs de la vie comme aller dîner avec mes amis, faire des soirées entre nous ou encore aller faire du shopping entre filles. Certaines fois, j’invite quelques amies à certains de mes événements et j’adore partager ces moments avec elles. En plus de tout ça, le fait d’avoir des rêves ou des objectifs dans la vie, cela me donne des raisons d’avancer et surtout d’avoir différents projets.

Quel mot créole vous caractérise le plus ?

L’expression qui pourrait le mieux me définir : fanm djok.

Vous êtes reconnue comme une femme d’Outre-mer engagée pour votre investissement aux côtés de l’association Les Bonnes Fées. Quelles causes souhaiteriez-vous mettre en lumière en 2018, pour faire bouger les lignes ?

Je sais qu’il y a des hommes et des femmes qui sont porteurs de projets en ce qui concerne le chômage, les questions de santé et en matière d’éducation. J’aimerais qu’ils soient mis en avant, qu’ils soient valorisés et encouragés.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.