© Pixabay / MustangJoe

La France est le premier marché émetteur de touristes européens pour la République Dominicaine. C’est ce qui ressort des statistiques dévoilées par la Banque Centrale du pays caribéen pour le premier trimestre de cette année.

Les Français font du bien au marché touristique dominicain ! La Banque Centrale de la République Dominicaine (BCRD) vient de publier ses statistiques de fréquentation touristique étrangère pour le premier trimestre 2018. Le pays caribéen a accueilli 1 794 321 touristes au premier trimestre 2018. C’est 7,7% de visiteurs supplémentaires par rapport à la même période de l’année dernière.

LES EUROPÉENS AIMENT LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE

Selon le rapport, 79 770 voyageurs français se sont rendus sur l’île entre janvier et mars 2018. Après la France, l’Allemagne est deuxième en terme d’arrivées, elle en comptabilise 63 602. En troisième position, on retrouve la Russie avec 60 541 touristes. L’arrivée des touristes en provenance de l’Europe a légèrement diminué de 717 passagers (-0,2%), à cause de la réduction du flux de visiteurs d’Allemagne.

La République Dominicaine a accueilli 1 946 525 passagers (voyageurs résidents et non résidents du pays) sur le premier trimestre de l’année, soit 130 391 passagers supplémentaires par rapport à la même période en 2017. Les visiteurs principaux sont en provenance de l’Amérique du Nord (62,5%) , puis l’Europe (23,4%) et l’Amérique du Sud (11,1%). L’Amérique centrale et les Caraïbes représentent 2,7% des voyageurs. Les touristes originaires de l’Asie et le reste du monde représentent 0,3%.

La République Dominicaine a aussi la cote en ce qui concerne les réservations pour les vols longs-courriers. Selon le baromètre des Entreprises du Voyage, au premier trimestre 2018, l’île a connu une hausse de +10% du volume d’affaires et de +11% du nombre de clients par rapport à la même période de l’année dernière.

© Entreprise du Voyage

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.