À l’occasion de la journée mondiale de l’autisme, Olivia Cattan, présidente de l’association SOS Autisme France, a adressé une lettre ouverte à Emmanuel et Brigitte Macron. Elle énonce plusieurs demandes visant à faciliter l’accès aux soins des enfants autistes. Le 4e plan autisme sera annoncé en « fin de semaine » par le gouvernement.

« Rien ne change ou si peu et surtout pas assez vite », déclame Olivia Cattan, présidente de l’association SOS Autisme France, dans un courrier rendu public vendredi 30 mars, adressé à Emmanuel et Brigitte Macron. Mère d’enfant autiste, elle a adressé plusieurs demandes au chef de l’État pour faciliter l’accès aux soins des enfants autistes dont le remboursement des soins, de la psychologue à la psychomotricienne et ergothérapeute. « L’autisme n’est pas suffisamment enseigné aux étudiants en médecine », souligne-t-elle.

La secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, a énoncé ce lundi, sur Europe 1, l’une des ambitions du quatrième plan autisme, qui sera annoncé en « fin de semaine ». Il doit « replacer la recherche au cœur de notre politique publique ».

Elle avait reconnu à l’Assemblée nationale qu’« en matière de politique de l’autisme, la France n’est pas au niveau ». « La France se trouve loin derrière de nombreux pays de l’OCDE en matière de recherche », a-t-elle souligné, en abordant également le « parcours du combattant indigne de notre République » des familles dont un membre est atteint un trouble autistique.

https://twitter.com/handicap_gouv/status/980693775545663488

700 000 personnes – dont 600 000 adultes, bien que ces derniers ne soient « qu’environ 75 000 » à être aujourd’hui diagnostiqués – sont concernées par l’autisme en France, a estimé la Cour des Comptes en janvier. « Les troubles du spectre de l’autisme » (TSA) atteignent « environ 1% de la population ».

Depuis 2007, la journée du 2 avril est déclarée journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme par l’Organisation des Nations Unies (ONU). L’autisme est un trouble neurodéveloppemental. Il se caractérise par une tendance à se replier sur soi-même, des difficultés d’interaction sociale et dans la communication et des centres d’intérêt restreints ou spécifiques. Il peut s’accompagner ou non d’une déficience intellectuelle.

https://twitter.com/gouvernementFR/status/980696133033918469

Déconstruire les préjugés

En 2016, le ministère des Affaires sociales et de la Santé avait présenté une production audiovisuelle forte pour mettre l’autisme au cœur des conversations. « Elliot », le film de la campagne de communication, vous invite par l’émotion à découvrir la vie d’Elliot, un jeune garçon autiste.

Un outil pour déconstruire les préjugés qui circulent encore aujourd’hui sur l’autisme et pour mieux comprendre et identifier les troubles autistiques :

autisme_prejuge_01

autisme_prejuge_02 autisme_prejuge_03

autisme_prejuge_04 autisme_prejuge_05 autisme_prejuge_06

autisme_prejuge_07 autisme_prejuge_08 autisme_prejuge_09 autisme_prejuge_10

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.