© Prefecture de Martinique

La municipalité du François lance un appel à l’aide au gouvernement, après les pluies diluviennes et l’orage qui ont surpris les habitants et provoqué des inondations notables, lundi 16 avril. Une centaine de familles déplorent d’importants dégâts matériels.

La Martinique a été frappée par un fort épisode pluvieux et orageux, lundi 16 avril. Les intempéries ont occasionné des inondations importantes. « Les communes les plus touchées sont le François, Rivière-Pilote, le Lamentin et le Robert », détaille Météo France. Dans la commune du François, le service météorologique et climatologique national a recensé 279 mm de pluie. Une pluie de grêlons s’est également abattue sur la commune ainsi que celle du Robert (également très touchée).

Aux lendemains des intempéries, les Franciscains tentent de faire face aux dégâts occasionnés. Actuellement, 120 familles sont sinistrées, rapportent nos confrères de Martinique 1ère. Des entreprises aussi sont touchées.  Joseph Lauza, le maire du François, appuyé par le sénateur Maurice Antiste (et ancien maire de la commune) a demandé au gouvernement l’« état de catastrophe naturelle ». Cette reconnaissance donnerait droit à une indemnisation pour les victimes. La municipalité souhaite également que le Fonds de Secours de l’Etat vienne en aide à sa commune.

La solidarité s’organise

Mardi, Joseph Loza avait survolé la ville en hélicoptère, accompagné de la sous-préfète du Marin, Corine Blanchot-Prosper, pour mesurer l’étendue des dégâts. Une quinzaine de véhicules ont été emportés par les eaux, des maisons ont été sévèrement touchées notamment à la cité Le Jetée, relatent les élus franciscains qui procèdent au recensement des dommages. Par ailleurs, les élèves du lycée professionnel de La Jetée étaient restés bloqués dans les locaux de leur établissement pendant plusieurs heures.

En attendant l’examen de la demande d’état de catastrophe naturelle, la commune a lancé l’« Opération Solidarité François » avec le soutien de plusieurs associations et collectifs : JS Eucalyptus, Fôs, Vélo Club Franciscain, Saint-Vincent de Paul, la paroisse de la commune, urgence Caraïbe et Sud-Est Avenir. Le but : venir en aide à ceux qui n’ont plus rien, via des dons (particulièrement en électroménager, repas secs, vêtements, produits et matériels de nettoyage). Les donations sont à déposer au rez-de-chaussée de l’hôtel de ville du François.

Articles similaires

Laisser un commentaire