© Pixabay

Un épidémie de dengue touche actuellement l’île de La Réunion. Le département recense des milliers de cas dans le sud et l’ouest de l’île, depuis le début de l’année. Et la circulation du virus s’est intensifiée en février.

Depuis le mois de janvier, plus de 1800 cas de dengue ont été dénombrés à La Réunion, avec une intensification du phénomène au mois de février. Le 26 mars, le Préfet, Amaury de Saint-Quentin, a déclaré le niveau « épidémie de faible intensité » du dispositif ORSEC de lutte contre les arboviroses.

D’après le Centre d’Intervention en région de l’Océan Indien, qui chaque semaine fait le point sur l’état de la situation, les récents événements météorologiques (le passage de la tempête tropicale Fakir, ndlr) et la faible immunité de la population (selon SPF en 2008, seuls 3,1 % des donneurs de sang testés pour la dengue possédaient des anticorps) favorisent le développement du virus.

Rien que la semaine dernière (semaine du 16 avril) 428 cas de dengue ont été signalés. 50 personnes ont été hospitalisées depuis le début de l’année, portant à 1816 le nombre total de cas déclarés

LE NORD, L’OUEST ET LE SUD DE L’ÎLE PARTICULIÈREMENT TOUCHÉ

Ces zones sont les principaux foyers touchés par la dengue, selon le site de Santé publique France. Voici les communes les plus touchées :

  • Dans l’ouest : Saint-Paul, Gare routière et Etang (420 cas) Saint-Paul, Bois de Nèfles et La Plaine (359 cas) Le Port (139 cas) La Possession (99 cas) Saint Leu (94 cas)
  • Dans le sud : Ravine des Cabris (Bois d’Olives) (131 cas) St-Pierre (96 cas)

Des cas ont également été mis en évidence dans d’autres communes de l’île : Sainte-Marie, Saint-Denis / La Montagne et Sainte Clotilde, Saint Leu / La Chaloupe, Trois Bassins, l’Entre-deux, l’Etang-Salé, les Avirons, Petite Île, St-Joseph / Les Lianes et Vincendo.

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE LA DENGUE ? 

La dengue est une maladie virale transmise à l’homme par des moustiques du genre Aedes. Elle s’accompagne de plusieurs symptômes :

  • une fièvre assez sévère
  • maux de tête,
  • douleurs articulaires et/ou musculaires,
  • Sensation de grande fatigue
  • Éruptions cutanées

Il est important de consulter un médecin en cas d’apparition de symptômes de la maladie car dans 2 à 4 % des cas, elle peut évoluer vers une forme beaucoup plus grave, avec :

  • Des formes hémorragiques
  • Des atteintes hépatiques (foie)
  • Des défaillances cardio-vasculaires
  • Des formes de détresse respiratoires (essoufflement)
  • Des vomissements et/ou un refus de s’alimenter chez l’enfant

COMMENT SE PROTÉGER ?

Le site de la Santé publique France rappelle fréquemment les mesures à prendre pour se protéger de la dengue :

  • Utiliser des moyens de protection contre les piqûres de moustique
  • Eliminer les gîtes larvaires autour de son habitation
  • En cas de symptômes :
  • Consulter impérativement son médecin
  • Continuer à se protéger contre les piqûres de moustique pour éviter de contaminer son entourage
  • Éliminer ou vider régulièrement les déchets ou objets pouvant contenir de l’eau

Si jamais vous vous rendez dans un des lieux contaminés (cités plus haut), pensez à couvrir les endroits de votre corps, susceptibles d’être piqué (comme les bras et les jambes).

Pour rappel, il est formellement déconseillé de prendre des traitements à base d’anti-inflammatoire et d’aspirine (pour éviter l’apparition d’hémorragies) pour traiter la dengue.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.