© Facebook / @PrixdeCourt

Clap final pour la 9ème édition du Festival de Prix de Court. L’événement cinématographique a tiré sa révérence samedi 3 mars 2018 au cinéma Agora en Guyane. Et c’est le court-métrage « Mirelande » du réalisateur guyanais Philippe Passon qui a reçu les honneurs du jury.

Le film de Philippe Passon, Mirelande, a triomphé, samedi 3 mars 2018, lors de la remise des prix du Prix de Court, le festival de courts-métrages Antilles-Guyane, au cinéma Agora en Guyane. L’œuvre cinématographique du réalisateur guyanais raconte l’histoire d’une adolescente de milieu modeste et tourmentée, prénommée Mirelande. La jeune fille se lance dans une lutte contre l’injustice.

Grâce à cette récompense, Philippe Passon obtient une aide à la production de 30 000 euros par Canal+, deux semaines de diffusion cinématographique aux Antilles-Guyane et une aide à la formation audiovisuelle.

 

Carton plein pour la Guyane

Pour cette 9ème édition du Festival, Prix de Court, 25 courts-métrages étaient en compétition. Le festival offre une vitrine aux jeunes cinéastes des Antilles et de la Guyane. Cette année, cinq des huit films couronnés sont des réalisations guyanaises. Divers ateliers ont également été organisés à l’attention des cinéastes.

La Guyanaise, Marie Sandrine Bacoul, remporte le prix du meilleur espoir pour L’histoire des lions. Le réalisateur guyanais Roland Valar a été récompensé du prix du public pour Y’a pas d’lézard. Le prix école revient au Martiniquais Brice Élité pour Droneshields. Le prix de la meilleure bande originale a été décerné au Guadeloupéen Marc Sylver pour Vyé Rèv. Le réalisateur guadeloupéen Warren Vrécord reçoit le prix spécial du jury pour Love then doze.

© Prix de Court 2018

 

Le Prix de Court, festival itinérant se déplace depuis neuf ans dans un département différent chaque année. Avec la particularité suivante : les trois départements, la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane, projettent les courts-métrages en compétition officielle en même temps.

Articles similaires

Laisser un commentaire