Le 27 avril prochain se tiendra en Guadeloupe « L’entrepreneure Day », un événement dédié à l’entrepreneuriat féminin. Prisca Jean, fondatrice du webzine Girlykréyòl et instigatrice de cette première édition, a convié dix intervenantes à partager leur expérience et apporter leur expertise aux participantes.

200 entrepreneures, 10 intervenantes, 6 master class (des conférences spécialisées), des rencontres, des ateliers… Un programme riche au menu de la première édition de « L’entrepreneure Day ». L’événement consacré à l’entrepreneuriat féminin se tiendra le 27 avril prochain à la Marina Tennis Club du Gosier en Guadeloupe. Prisca Jean, instigatrice du projet et fondatrice du webzine Girlykréyòl, a convié un panel de cheffes d’entreprise à venir échanger avec des femmes demandeuses d’astuces pour accroître leur activité.

Cette entrepreneure fait partie de cette vague de Guadeloupéennes qui nourrissent de grandes ambitions pour la Caraïbe. Elle s’est appuyée sur les success stories de Caribéennes installées au Royaume-Uni, aux États-Unis, dans l’Hexagone et aux Antilles pour accompagner les femmes dans leurs démarches pour fonder et/ou développer leur entreprise. À une quarantaine de jours de l’événement, Prisca Jean vous invite dans les coulisses de « L’entrepreneure Day », dans un entretien accordé à Mediaphore.

Comment est née l’idée de votre événement : « L’entrepreneure Day »?

Ça fait plusieurs années que l’on écrit sur les femmes entrepreneures à la rédaction de Girlykréyòl. J’ai toujours eu envie de créer un événement autour de cette thématique. Cela ne s’était pas réalisé jusqu’à ce jour. Et puis l’an dernier, en créant Helpleas.fr (une plate-forme qui met en relation des entrepreneurs et des free-lance, NDLR), je me suis rendue compte que le réseau était une donnée très importante. Je me suis dit qu’un rendez-vous 100% féminin, un événement qui permettrait aux femmes de se rencontrer serait idéal aux Antilles-Guyane. Et comme je vis en Guadeloupe, je me suis donc lancée pour la première édition de « L’entrepreneure Day » en Guadeloupe.

Pour quel public est-il destiné ? Des entrepreneures déjà confirmées ou bien des femmes qui souhaitent se lancer ?

Les deux à la fois. Il est vrai que les thématiques sont plus travaillées pour les femmes qui sont déjà en activité. Mais il y a la possibilité pour celles qui souhaitent se lancer de voir comment les choses se déroulent, de s’inspirer des expériences des autres lors des master class.

Et quelles seront les thématiques des master class proposées au cours de cette première édition?

Il y aura 6 master class :

  • Une première série en lien avec l’entreprise avec les conseils d’un avocat, d’un expert-comptable, d’une agence de communication. Il s’agira de master class de 30 minutes à 1h.
  • Une seconde thématique sur le leadership au féminin sera développée avec une première master class sur le power dressing avec des astuces pour préparer son image dans le cadre d’échanges professionnels. Il y a aura également une master class véritablement consacrée au leadership au féminin et une dernière sur le succès.

Qui sont les six intervenantes en charge de l’animation de ces master class ?

  • « Les conseils de l’avocat » seront assurés par le cabinet Chrystelle Chulem.
  • Josick Dufresne présentera le logiciel Cap Compta pour faire sa comptabilité facilement. « Les conseils de l’expert-comptable » seront ensuite assurés par Emelyne Ademar du cabinet Segrétier, Adémar & Associés. Ils nous parleront du financement externe des entreprises.
  • Les conseils de l’agence de communication seront prodigués par Atypic Caraïbe.
  • Harmony coaching se chargera du power dressing avec Lauranza Doliman.
  • Karine Rincon de Baya Sunlight assurera la master class sur le leadership au féminin. Il sera question de confiance en soi, de gestion du stress, d’intelligence émotionnelle et d’astuces pour développer son potentiel.
  • Milène Paul, qui vient de sortir un ouvrage sur le succès, fera un topo de 30 minutes sur « l’art de briller pour sortir de l’ombre ».

Nous aurons aussi à nos côtés 4 invitées d’honneur qui viennent de Londres, de la France hexagonale et des États-Unis. Elles animeront également des master class, chacune sur une thématique en lien avec leur parcours.

  • Ingrid Maisonneuve-Chaine, de Shopîles (une entreprise de réexpédition de colis en Outre-mer, NDLR), prodiguera des conseils pour réussir sa levée de fonds. Elle en a fait une et ça a fonctionné.
  • Shirley Billot, de Kadalys (une marque de cosmétiques naturelles aux actifs de bananiers, NDLR), donnera ses bons conseils pour réussir à exporter ses produits.
  • Maïré Rosa, de Relay Shop USA (une entreprise de réexpédition de colis depuis les Etats-Unis, NDLR), nous dira comment devenir une « débrouya » modèle sans fonds au départ et de prêt bancaire. Elle expliquera comment elle a ainsi réussi à rendre son entreprise rentable et pérenne.
  • Enfin, Vanessa Bolosier, auteure du livre Cuisine créole et consultante culinaire, fera avec nous le point sur le business de la gastronomie.
Entrepreneure Day, speakrines
Ingrid Maisonneuve-Chaîne (Shopîles), Shirley Billot (Kadalys), Maïré Rosa (Relay Shop USA), Vanessa Bolosier (auteur culinaire) – Source : L’entrepreneure Day

Concernant le déroulement de la journée : les master class seront-elles toutes en accès libre ?

Oui, tout le monde aura accès aux master class. Elles s’enchaîneront tout au long de la journée. En revanche, il faudra faire un choix concernant les rencontres avec les invitées d’honneur (les Place to meet) qui se tiendront à 14h. Bien évidemment, nous ne mettons pas de côté les femmes qui vivent et exercent en Guadeloupe. Il y aura donc, après le talk du matin, un grand débat avec 6 cheffes d’entreprises au fait de la situation économique de l’archipel. Nous n’avons pas encore annoncé le nom de chacune d’entre elles car notre dernière participante, une journaliste, doit encore nous confirmer sa présence. Mais les participantes de l’événement pourront échanger avec Isabelle Avril de Karaib’ Confiseries et Valérie Larifla, chargée de mission de l’antenne du Réseau 100 000 entrepreneurs en Guadeloupe. Il y aura aussi Jasmina Legros de la marque de cosmétiques Just What U Need. Nous recevrons également Cosette Loïal-Oualli, fondatrice de l’événement Salon Madame, ainsi que Laurence Maquiaba, de l’agence de conseils en stratégie et développement de projets : Neeya.

Pourquoi avoir opté pour un événement exclusivement féminin à l’heure où l’égalité femmes-hommes est au cœur des débats ?

Il ne faut y voir aucun sexisme de ma part. Je prêche un peu pour ma paroisse. Les femmes n’ont pas les mêmes problématiques que les hommes. Ça pourra changer dans l’avenir avec un événement sans -e à Entrepreneure Day. Néanmoins pour le moment, il est important que les femmes se retrouvent pour faire du réseautage ensemble. Nous sommes arrivées à un tournant. Il faut s’entraider davantage et fonctionner en réseau. J’espère que les femmes qui seront présentes pourront trouver des réponses, et même en apporter. Le but de « L’entrepreneure Day » est de pouvoir se rencontrer et de ne pas rester seulement derrière son écran d’ordinateur. Les idées se développent au contact des autres et pas seulement chez soi ou à son bureau.
Nous aurons aussi une application Swapcard (une application mobile d’échange de cartes de visite numériques, NDLR).
Dix jours avant l’événement, les personnes inscrites pourront consulter le profil des femmes présentes. Ce sera l’occasion d’échanger quelques minutes au cours du déjeuner. De 18h à 19h, il y aura une session de networking. Au bout de 15 ans d’entrepreneuriat, je me rends compte que c’est déterminant.

L’événement a-t-il vocation à être réédité à l’avenir ?

L’objectif c’est que « L’entrepreneure Day » devienne annuel. J’aimerais réussir à exporter ce modèle en Martinique et en Guyane. Je m’avance un peu mais dans la vie il est important d’avoir des challenges. Il est vrai qu’il existe déjà des événements, on n’est pas là pour marcher sur les plates-bandes de quiconque. On a une idée, on a juste envie de la développer. On espère que les femmes entrepreneures se sentiront concernées.

Inscription en ligne exclusivement : https://lentrepreneure.fr

Entrepreneure Day - Mediaphore

Articles similaires

Laisser un commentaire