© Shutterstock / Wichan

Ce samedi, la Polynésie française a pour objectif de battre le record du monde de joueurs de ukulélé jouant en même temps.

A l’origine, le ukulélé est un instrument à cordes pincées traditionnel portugais. Un petit instrument tout mignon qui sera sous le feu des projecteurs ce week-end à Tahiti. C’est sur l’île de la Polynésie française que le record du monde de joueurs de ukulélé jouant simultanément pourrait bien être battu.

Car en effet, l’an dernier, la Polynésie française s’est vue devancée par Hong-Kong qui a rassemblé 8 065 musiciens, faisant explorer le précédent record polynésien évalué à 4 792 musiciens. Une victoire que compte bien contester la Polynésie française qui prévoit de rassembler ce samedi dans un stade de Tahiti, 10 000 Polynésiens, rien que ça !

Selon Le Figarole plus grand stade de Tahiti a été réquisitionné pour l’occasion. Afin que l’éventuel record soit homologué, tous les joueurs sont invités à se rendre à l’événement ukulélé en main et vêtus de la tenue locale : chemise, paréo ou robe fleurie. Autre condition, ils doivent maîtriser les deux accords de Tuihei, une chanson d’Henrietta Alves sélectionnée dans le cadre de cette tentative de record.

« Battre ce record, c’est une question de fierté, et puis ça fait revenir la jeune génération vers son patrimoine artistique », a déclaré Noëlline Parker, coordinatrice de ce défi.

Rappelons qu’en Polynésie française, les valeurs culturelles et traditionnelles locales sont primordiales pour les habitants des différentes îles de la collectivité d’Outre-mer. Les polynésiens habitués aux défis, à l’image du record du monde du plus grand rassemblement de Ori Tahiti battu en 2016 à Tahiti.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire