© Shutterstock / Jordi C

Orange a été condamné à payer 346 millions d’euros à son concurrent aux Antilles françaises, Digicel. Une facture salée pour l’opérateur mobile qui a d’ores et déjà fait appel de la décision.

Orange se serait bien passée de cette dépense et pourtant, il semble inéluctable que l’opérateur mobile implanté notamment aux Antilles françaises passe à la caisse. Montant du paiement : 346 millions d’euros à l’ordre de…Digicel, son concurrent direct en Guadeloupe et en Martinique.

Une décision annoncée par le tribunal de commerce de Paris qui condamne l’ex-France Télécom à indemniser Digicel pour ses pratiques anticoncurrentielles.

Un prix réduit qui coûte cher

Ce n’est un secret pour personne, la bataille du mobile fait rage entre les différents opérateurs mobiles implantés sur le territoire national mais également en Outre-mer. Aux Antilles françaises, plusieurs opérateurs mobiles se partagent le marché. Parmi eux, Orange et Digicel. Les deux opérateurs mobiles aux origines totalement différentes se disputent également devant les tribunaux. Cette fois, la victime serait Digicel.

L’explication est simple, Digicel, opérateur de télécommunications caribéen se considère comme étant une « victime » dans une affaire remontant à 2009. A cette époque, Orange avait été condamné à régler une amende d’un montant de 63 millions d’euros (l’amende avait été ramenée à 60 millions d’euros en appel, ndlr). après avoir été rattrapé par la patrouille. L’Autorité de la concurrence avait alors sanctionnée Orange Caraïbe et France Télécom à hauteur de 63 millions d’euros pour avoir freiné abusivement le développement de la concurrence dans les départements d’outre-mer (Guadeloupe, Martinique et Guyane, ndlr).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.