Norwegian Airlines songe à étoffer davantage son catalogue de destinations pour sa clientèle antillaise. Ainsi, la compagnie low cost pourrait envisager de proposer des vols en direction de villes francophones du Canada.

Norwegian Airlines continue de voir les choses en grand. Alors que nous vous parlions il y a quelques jours de la possibilité que les Antilles françaises soient bientôt reliées à l’Argentine par la compagnie low cost norvégienne, elle aurait une autre destination dans son viseur : le Canada. Et plus précisément, les villes francophones du pays.

Boston et Washington n’attirent pas

Fort du succès qu’ont connu des destinations comme New-York et Fort Lauderdale, la compagnie envisage maintenant de s’attaquer au marché canadien. Un pari risqué, en raison de la concurrence des compagnies Air Canada et Air Transat sur cette rotation. En outre, les villes américaines de Boston et Washington n’ont pas eu l’effet escompté sur les voyageurs. « Malheureusement, nous constatons que Providence/Boston n’a pas trouvé son public. Donc, nous envisageons de l’arrêter la saison prochaine », a révélé Thomas Ramdahl, le directeur commercial du groupe, dans un communiqué. Les avions peinaient à atteindre leurs taux de remplissage, ne comptant parfois qu’une dizaine de passagers.

Pour l’heure, les villes que proposea la compagnie aux Guadeloupéens et Martiniquais ne sont pas encore connues. Mais il pourrait s’agir de Montréal ou encore de Québec. « Nous devons négocier avec différents aéroports, afin d’obtenir les meilleures taxes aéroportuaires possibles, et pouvoir ensuite proposer de bons tarifs », souligne Thomas Ramdahl. « Nous ne pouvons donc pas indiquer, pour le moment, quelles villes seront desservies. En revanche, il est probable qu’elles le seront dès la prochaine saison » a-t-il annoncé.

Le directeur commercial de Norwegian a par ailleurs précisé que la compagnie ne perdait pas d’argent depuis son positionnement sur les Antilles Françaises il y a trois ans. Il est même satisfait de la « good contribution » apportée par nos îles.

Montée en gamme

En outre, Norwegian réfléchirait à lancer une desserte entre Paris et les Antilles. Elle scrute attentivement la concurrence, et plus particulièrement Level .Le nouveau venu sur le marché qui souhaite lancer des vols à destination de Paris-Orly depuis Pointe-à-Pitre dès le mois de juillet, et Fort-de-France dès le mois de septembre.

La compagnie low cost a aussi un autre projet en 2018 : apporter plus de confort à ses passagers. « Nous améliorons l’expérience des passagers long-courriers en introduisant une cabine Premium plus grande, un Wi-Fi en vol et plus d’avions flambant neufs pour desservir notre réseau en pleine expansion », a annoncé Thomas Ramdahl. Le nombre de sièges en classe Premium passera de 35 à 56 sur les Boeing 787-9.

La configuration de la cabine offrira « plus d’un mètre d’espace pour les jambes, et des moniteurs Panasonic de 11 pouces offrant des heures de divertissement en vol gratuites », détaille la compagnie. Cette nouvelle cabine équipera les vingt Boeing 787-9 que Norwegian doit réceptionner en février prochain. Ces appareils serviront à l’expansion du réseau long-courrier.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire