© Facebook/Annick Girardin

La ministre des Outre-mer a exprimé son souhait de voir tous les habitants des Outre-mer s’unir pour faire entendre leur voix. Et à l’instar du président de la République, Emmanuel Macron, elle a appelé au renforcement des filières économiques des territoires. 

Qui dit nouvelle année, dit rituel de vœux pour les politiques. La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, a présenté les siens, lundi 1er janvier, à l’ensemble des territoires ultramarins. Elle est dans un premier temps revenue sur tous les événements qui ont secoué les Outre-mer durant l’année 2017 comme l’ouragan Irma à Saint-Martin ou encore la crise en Guyane. Elle a aussi évoqué les nouveaux enjeux auxquels devront faire face les territoires.

Considérer les spécificités de chaque territoire

Pour Annick Girardin, il faut considérer les spécificités, les forces et les faiblesses de chaque territoire et s’adapter. La ministre aborde également la crise de l’eau en Guadeloupe et souhaite qu’elle trouve rapidement une issue. Elle espère également que la Guyane réussisse « à renforcer les filières économiques d’avenir sur le territoire ». En ce qui concerne Saint-Martin et Saint-Barthélémy, Annick Girardin salue la « résilience » des habitants et souhaite que « toutes les énergies s’unissent » pour la reconstruction des deux îles. Pour la Nouvelle-Calédonie qui sera le théâtre d’un référendum en 2018, elle souhaite que « la sérénité et l’espoir » soit au cœur ce moment décisif.

Annick Girardin aborde également la question des Assises des Outre-mer (qui prendront fin au printemps). La ministre se félicite que ces Assises puissent faire entendre la voix des Français des Outre-mer, leurs projets et leurs idées pour leur territoire. Elle explique aussi qu’à la fin de ses Assises un livre bleu verra le jour et qu’il « sera le véritable socle des politiques publiques du quinquennat ».

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.