Martinique : le phénomène de lahar au Prêcheur sous surveillance

© Collectivité Territoriale de la Martinique © Collectivité Territoriale de la Martinique

Les pluies diluviennes qui s’abattent actuellement sur l’arc Antillais ont engendré un phénomène naturel inhabituel en Martinique. Des coulées boueuses d’origine volcanique dévalent de manière récurrente à travers la rivière de la commune du Prêcheur.

Les photos et vidéos du phénomène ont déjà fait le tour du web en quelques jours. La Martinique et ses habitants ont découvert ces derniers jours ce que l’on appelle « lahar ». Un lahar est une coulée boueuse d’origine volcanique provoquée par d’importantes pluies qui s’abattent sur des dépôts volcaniques. Ces dépôts n’étant pas consolidés, ils sont facilement érodés et emportés dans les rivières qu’ils font déborder.

Le volcan concerné est la Montagne Pelée, située dans le Nord de la Martinique. A son pied, plusieurs communes dont Le Prêcheur qui voit défiler depuis quelques jours, d’importantes coulées boueuses à travers sa rivière.

« Un nouveau survol de la rivière a eu lieu ce jour et a confirmé l’importance du phénomène et du risque de lahars supplémentaires. La situation au Prêcheur fait donc l’objet d’un suivi particulièrement attentif de l’État », annonce ce mercredi, la Préfecture de la Martinique.

Un phénomène sous haute surveillance

Face à la multiplication des coulées boueuses, les autorités locales ont décidé d’intensifier la surveillance du phénomène inhabituel sur l’île.

 

« S’agissant de la surveillance et l’alerte à la population, il a été constaté que le réseau de capteurs a été endommagé. Les dispositions ont d’ores et déjà été prises pour engager sans délai le rétablissement de ce réseau automatique. En parallèle, le réseau de sismomètres et de géophones (enregistrement en temps réel des bruits induits par le déplacement des blocs de pierre) a été renforcé ce jour (un 3ème géophone a été installé) », précise la Préfecture de la Martinique.

D’autres organismes de l’Etat tels que la DEAL ou encore, Météo France sont mobilisés sur le phénomène de lahar qui intrigue. Il est vrai que d’aussi importantes coulées boueuses traversant une commune de Martinique n’est pas habituel. Un phénomène qui aura engendré bien des rumeurs relatives à une possible éruption ou un réveil de la Montagne Pelée.

L’Observatoire volcanologique et sismologique de la Martinique le rappelle, « le phénomène de lahar n’est pas lié à une activité éruptive de la Montagne Pelée mais à l’érosion de terrains volcaniques anciens à l’intérieur desquels circulent des eaux souterraines.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer