© Shutterstock

La nouvelle année est arrivée, avec son lot de changements assez considérables. Revalorisation du SMIC, hausse des prix à la pompe, nouveaux vaccins… Mediaphore vous dresse une liste non exhaustive de ce à quoi vous devez vous attendre en 2018.

  • Hausse des prix à la pompe

On commence par parler dépenses. Nouvelle année, nouvelle hausse des prix à la pompe. À partir d’aujourd’hui, les prix à la pompe augmentent de 7,6 centimes par litre pour le gazole et 3,84 centimes pour l’essence. La fiscalité du gazole devrait être alignée sur celle de l’essence d’ici 2021.

  • Hausse du prix du gaz

Les tarifs du gaz naturel appliqués par Engie, augmenteront en moyenne de 6,9 % en janvier.

  •  Augmentation des tarifs bancaires

À l’instar des prix à la pompe, les tarifs bancaires augmentent également. Ainsi, les frais de tenue de compte par exemple, augmenteront de 3,3 % (passant à 15,31 euros par an). Les tarifs de cartes de crédit à débit immédiat vont aussi croître de 1,8 %. Notez cependant que ces chiffres ne sont pas valables pour tous les établissements bancaires. Il est possible qu’il y ait des disparités d’une banque à l’autre.

  •  Augmentation du prix du timbre

Timbre rouge, vert ou tarifs Colissimo, le timbre verra son prix bondir de 5 % en 2018. Ainsi, le prix du timbre rouge passera de 0,85 centimes en 2017 à 0,95 centimes cette année. Celui du timbre passera de 0,73 centimes à 0,80 centimes en 2018. Pour poster une lettre en recommandé, cela vous coûtera désormais 4,05 euros contre 3,95 euros en 2017. Pour Colissimo, la hausse sera de 1,5 % à partir d’aujourd’hui.

  • Baisse des prix de certains paquets de cigarettes 

Certaines marques de cigarettes comme Winston ou Camel devraient voir leur prix baisser en 2018. Cette baisse sera de 2 centimes à partir du 2 janvier. Mais inutile de crier victoire trop vite, les prix augmenteront de nouveau de 1,10 euros dès le mois de mars.

  • Revalorisation du SMIC 

Bonne nouvelle, le SMIC est revalorisé à partir d’aujourd’hui : de 1,24 %. Ainsi, il passera de 9,76 euros brut de l’heure à 9,88 euros. « Pour une personne travaillant à temps plein, [cela représente] une augmentation de 20 euros par mois de janvier à septembre, puis de 35 euros, à partir du 1er octobre », a expliqué le ministère dans un communiqué.

  • Les Mahorais passent au 35 heures

Un changement de grande importance a lieu cette année pour les habitants de Mayotte. En effet, les Mahorais passent de 39h à 35h de travail hebdomadaire (mesure obligatoire depuis 2002 en France, ndlr). Et comme un changement n’arrivent jamais seul, ils bénéficieront aussi de certaines conventions collectives de la rupture conventionnelle ou encore de la prime de précarité.

  • Les cotons-tiges en plastique maintenant interdits

Les cotons-tiges en plastique, c’est fini. Dans le cadre de la loi sur la biodiversité de 2016, les petits bâtonnets bleus et blancs présents dans les salles de bains de nombreux français sont désormais interdits à la vente. La raison ? Ils font partie des déchets que l’on retrouve le plus souvent dans les océans. Les cotons-tiges en plastique seront donc remplacés, dans nos supermarchés, par d’autres type de cotons-tiges fabriqués à partir de matériaux biodégradables et compostables.

  • Onze vaccins deviennent obligatoires

Pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018, onze nouveaux vaccins seront désormais obligatoire. Il s’agit de ceux contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Ils s’ajoutent à ceux déjà présents en 2017 : coqueluche, rougeole, oreillon, rubéole, méningocoque C.

  • Les enfants privés de publicité

Afin de lutter contre l’obésité infantile, les publicités seront dorénavant interdites avant, pendant et après la diffusion de programmes de jeunesse pour les enfants de moins de douze ans sur les chaînes du service public.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.