© Pixabay

Le Centre National pour le Développement du Sport a lancé un appel à projet concernant le développement d’équipements sportifs innovants en Outre-mer. Mais quel est but de cet appel à projets ? À qui est-il destiné ? Explications. 

Le Centre National pour le Développement du Sport (CNDS) souhaite encourager les territoires des Outre-mer à se doter d’équipements sportifs innovants. L’organisme a annoncé, le 15 novembre dernier, par voie de communiqué lancer un appel à projets dans cette perspective. L’objectif ? L’enjeu de cette démarche est double. D’une part, exhorter les concepteurs d’équipements sportifs à proposer une offre novatrice. D’autre part, proposer aux départements des Outre-mer des équipements adaptés à leurs spécificités géographiques et climatiques.

Pour le CNDS, l’offre en équipements sportifs proposée sur ces territoires est loin d’être suffisante. « Ils [les Outre-mer, ndlr] présentent un déficit relatif en équipements sportifs, ainsi qu’une qualité moindre de ces installations, en raison notamment de leur vétusté. » De plus, l’organisme estime que les brusques changements climatiques auxquels sont confrontés les Outre-ùer (ouragans, cyclones) mais aussi d’autres facteurs comme l’air salin (qui détruit prématurément certains équipements) accélèrent cette usure.

Plus en détails…

Qui peut y participer ?

Ce sont principalement les collectivités (communes, département, régions, territoires…) qui sont concernées. Elles doivent bien sûr avoir un équipement sportif novateur à proposer.

Les caractéristiques du projet  

Pour être retenu par le jury, cet équipement doit répondre à certains critères :

  1. Équipements sportifs de proximité pour l’apprentissage de la natation
  2. Plateau sportif couvert permettant une pratique encadrée «indoor» de sports non traditionnels (autres que football, basket, handball, tennis, etc.)
  3. Équipements permettant une pratique de sport santé

Deux projets maximum seront retenus pour chacune de ces catégories.

Quelle récompense pour les gagnants ?

Financièrement tout d’abord, le(s) collectivité(s) lauréate(s) se verront attribuée(s) une subvention de la part du CNDS en vue du lancement d’une étude faisabilité/ programmation de l’équipement. Le montant de la subvention prendra donc en charge à 100 % le coût de cette étude de faisabilité. Cependant, la subvention ne pourra excéder 50 000 euros.

Un projet de communication spécifique sera mis en place afin de promouvoir (entre autres) le « savoir-faire mis en œuvre pour la réalisation de ces équipements ». Cela se traduira par une participation à différents salons aux côtés du CNDS et/ ou du ministère des Sports, mais aussi à des colloques etc.

Les dates à retenir 

  • Depuis le 15 novembre : Possibilité d’inscription sur le site du CNDS (rubrique Actualités)
  • 15 décembre : Clôture des inscriptions
  • 31 janvier 2018 : Date limite de dépôt des dossiers de candidature
  • Du 1er au 28 février 2018 : Examen des candidatures
  • À partir du 1er mars : Sélection et annonce des lauréats
  • Dans le courant du mois de mars : Une décision d’attribution des subventions est adressée à chaque collectivité récompensée.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire