© Miglena Pencheva / Shutterstock.com

Après les Etats-Unis et l’Angleterre, la Norwegian va t-elle connecter les Antilles françaises à l’Amérique du Sud ? Le projet ne semble pas fantasque mais bien réel puisque selon Air Journal, la nouvelle compagnie aérienne low cost Norwegian Air Argentina aurait intégré la Guadeloupe et la Martinique à son programme de vols prévu pour fin 2018.

La Guadeloupe et la Martinique directement reliées à l’Argentine ? Non, vous ne rêvez pas. C’est le pari que s’est lancé la compagnie aérienne low cost Norwegian Air Argentina, bien décidée à s’appuyer sur les deux îles françaises afin de créer un pont entre l’Amérique du Sud et la Caraïbe. Selon Air Journal, « à l’aéroport de Cordoba-Ingeniero Aeronáutico Ambrosio L.V. Taravella, Norwegian Air Argentina a obtenu l’autorisation de lancer des vols vers Fort-de-France et Pointe-à-Pitre, Barcelone, La Havane, Cancun, Punta Cana ou Salvador de Bahia entre autres. » 

Les vols partiraient ainsi de quatre villes argentines : la capitale Buenos Aires, Cordoba, Mendoza et Salta. Depuis la capitale, Norwegian Air Argentina fondé courant 2017, aurait donc reçu l’autorisation de lancer de nouvelles liaisons internationales vers Fort de France et Papeete, mais aussi vers l’Europe, l’Afrique, l’Australie ou encore, les Etats-Unis, précise le magazine spécialisé.

Autre indication qui laisse à penser que le projet est bien solide, une liaison directe entre Londres-Gatwick (Angleterre) et Buenos Aires est déjà proposée à la vente sur le site web de la Norwegian. Pour ce qui est des appareils, pas moins de dix Boeing 737-800 ont été commandés, le premier devrait être livré courant janvier prochain.

La compagnie low cost Norwegian assure déjà des rotations entre New York, Fort Lauderdale et Providence et les Antilles françaises. Les 72 liaisons domestiques ouvertes à Norwegian Air Argentina devraient débuter au mois de juin, rappelle Air Journal.

« D’ici là, la compagnie devra compléter sa certification, et surtout signer des accords  avec les syndicats de pilotes et de PNC. L’investissement de la low cost dans le pays est estimé à 4,3 milliards de dollars sur douze ans, quand elle disposera d’une flotte d’environ 70 avions dont bien sûr des 787 Dreamliner. Elle devrait recruter 300 pilotes ces deux prochaines années. »

 

Articles similaires

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.