French Blue change de nom. En prévision du lancement de sa nouvelle rotation vers les États-Unis, la filiale low cost long-courrier d’Air Caraïbes veut éviter toute confusion avec une compagnie américaine. 

Une nouvelle destination, une nouvelle appellation… La compagnie française French Blue va changer de nom. Désormais, la filiale low cost long-courrier d’Air Caraïbes (groupe Dubreuil) porte le nom de « French ». Le site Outremer Aviation, qui a dévoilé l’information, précise que la dénomination statutaire de la compagnie a changé pour devenir « French SAS» (au lieu de French Blue SAS). Le Certificat de transporteur aérien (CTA) a été mis à jour par la Direction générale de l’aviation civile française (DGAC), le 27 novembre 2017.

La raison de cette décision ? Le futur lancement de sa liaison vers Paris (Orly)-Papeete (Tahiti) en passant par San Francisco en mai 2018. En effet, la compagnie française a rencontré quelques complications lors de sa demande d’autorisation pour desservir les États-Unis. Le département américain des transports (DOT) a souligné une  « difficulté juridique » et mis en avant « un possible conflit avec un opérateur US ayant un nom proche » ( certains évoquent la compagnie Jetblue). 

French Blue s’est donc pliée aux recommandations du département. « Ne voulant pas prendre de risques sur un délai d’analyse non défini, nous avons provisoirement déposé notre demande sous le seul nom, réduit provisoirement à ‘FRENCH’ ce qui explique la modification de nos documents opérationnels » a-t-elle expliquée dans un communiqué.

Le nom définitif est encore à déterminer. La compagnie française s’engage à le communiquer prochainement au DOT. Elle souhaite une nouvelle appellation faisant « écho à ces nouveaux horizons » ainsi que « son activité » et conservant son « ADN français ». 

Des vols Paris-Papeete via San Francisco en mai 2018

« Les premières rotations au départ de Paris-Orly Sud seront effectuées dès le 11 mai 2018 », précise la compagnie dans son communiqué. Ces liaisons en direction de Papeete (à Tahiti) via San Francisco aux Etats-Unis seront opérés par des Airbus A350 affrétés, pour l’occasion. Les avions pourront accueillir 411 passagers dont 35 en classe premium et 376 en classe économique.

Dans un premier temps, les rotations s’effectueront à raison de deux vols par semaine. À la haute saison, entre mi-juin et fin août 2018, un troisième vol sera proposé. À noter que depuis juin 2017, French Blue s’est positionné sur la Réunion et propose un aller simple Paris-Réunion à moins de 300 euros.

 

Articles similaires