La compagnie aérienne Level volera dans le ciel des Antilles françaises à partir de l’été 2018. La compagnie low-cost a annoncé ce mardi, son projet de relier Paris aux Antilles françaises à des prix défiant toute concurrence.

A partir de l’été 2018, des avions de la compagnie low-cost long-courrier Level, propriété d’International Airlines Group (IAG) se poseront sur les tarmacs des aéroports de la Guadeloupe et de la Martinique. Selon des informations dévoilées ce mardi par le groupe, la compagnie aérienne low-cost proposera d’ici 2018, quatre lignes vers Montréal, la Guadeloupe, la Martinique et New York-Newark.

Si le projet était dans les tuyaux depuis plusieurs mois, les détails de ce dernier manquaient. Désormais, on sait que les premiers vols de Level partiront de Paris-Orly d’ici juillet 2018 pour rallier Montréal avec trois vols par semaine.

Elle s’envolera le lendemain vers la Guadeloupe avec un rythme de quatre vols par semaine. La Martinique devra elle patienter un peu avant d’apercevoir les premiers Airbus A330-200 de la compagnie aérienne. La ligne Paris-Orly/Fort-de-France sera inaugurée inaugurée le 3 septembre 2018 avec trois vols par semaine, suivie par New York-Newark le jour suivant avec quatre vols par semaine, détaille L’Aérien.

Des tarifs à faire palir la concurrence

Si l’arrivée d’une nouvelle compagnie sur le réseau transatlantique peut être un plus pour les voyageurs qui auront plus de choix pour effectuer la liaison entre la France et les Antilles, cependant là où Level frappe un grand coup, c’est côté prix. La low-cost long-courrier annonce des tarifs à partir de 99 euros l’aller simple en Economy pour les Antilles.

Le tarif Premium Economy comprend un bagage enregistré (en plus d’un bagage de cabine gratuit), les repas, le choix du siège et les derniers films sortis. Le tarif Economy laisse la possibilité aux passagers de choisir les options qu’ils désirent. À bord, le Wi-Fi haut débit est disponible avec des prix à partir de 8,99 euros, précise L’Aérien.

© LEVEL

Une annonce détonnante qui ne manquera pas d’interpeller les concurrents sur cette route que sont Air France, Air Caraïbes, Corsair et XL Airways. Il faut dire que ces derniers veillaient déjà au grain car la compagnie low-cost Norwegian qui opèrent des vols entre les Etats-Unis et les Antilles françaises avaient déjà fait part de son intérêt pour ce challenge mais n’a pas encore communiqué sur le sujet. Affaire à suivre…

 

Articles similaires