Deux ans après son lancement, la compagnie aérienne à bas prix d’Air Caraïbes dessert la République Dominicaine et la Réunion. French Blue devrait voler en direction de la Polynésie à l’horizon 2018.

Paris-Papeete à prix low-cost dès mai 2018 ? Deux ans après son lancement, French Blue continue de gonfler son catalogue de destinations. Fière de desservir La Réunion (Saint-Denis) et la République Dominicaine (Punta Cana), la compagnie low-cost d’Air Caraïbes a annoncé son prochain lancement en Polynésie.

Débarquée sur le marché du transport aérien low-cost en 2016, la compagnie française poursuit son envol. Les clients de French Blue pourront dans six mois profiter d’un vol en direction de la capitale de la Polynésie française. Ce vol ne sera pas direct et fera escale dans la ville américaine de San Francisco. Deux vols aller-retours seront proposés de façon hebdomadaire. Un troisième vol sera rajouté lors de la haute saison.

Air Tahiti Nui en danger ?

Air Tahiti Nui, la compagnie historique créée par le gouvernement et basée sur le territoire depuis 1996, voit en French Blue un sérieux concurrent. Son président, Matthieu Bechonnet s’interroge sur les capacités de l’île en termes d’accueil, notamment dans le secteur hôtelier. Pour la ministre du Tourisme polynésien, Nicole Bouteau, avec l’arrivée de French Blue, « Les voyageurs à petit budget pourraient dynamiser le marché du tourisme. Cela peut aussi permettre de libérer des places sur Air France et sur Air Tahiti Nui, dont les taux de remplissage sont importants ». 

Une filiale pleine d’ambition

« Nous sommes très heureux d’enrichir l’offre de French Blue grâce à l’approbation donnée par le gouvernement de la Polynésie française », s’est enthousiasmé Marc Rochet, le président de French Blue. Pour le dirigeant, la compagnie française souhaite « participer au développement du tourisme régional et au renforcement du trafic vers l’île de Tahiti ». French Blue compte miser sur son offre de voyage et sa politique tarifaire. En outre, le transporteur laisse entendre que des recrutements en Polynésie française sont envisagés. Ce qui pourrait donc, continuer d’accroître le nombre de touristes se rendant en Polynésie (ndlr : il a augmenté de +3,3 % au 1er semestre 2017), mais également créé de nouveaux emplois. « Air Austral (compagnie aérienne basée dans l’océan indien, qu’elle dessert à partir de La Réunion) n’a pas perdu de passagers depuis l’arrivée de French Blue », précise-t-il, pragmatique. 

French Blue proposera plusieurs catégories de tarifs aux passagers : « Basic » , « Smart » et « Premium ». Toutefois, les prix n’ont pas encore été détaillés, mais la compagnie s’engage à appliquer des « prix attractifs ». Les voyageurs pourront également du Wifi dans l’avion avec « Izi Wifi  » . Cependant, vu que le Wifi est un service annexe au tarif, il sera peut-être payant.

 

Articles similaires