L’ouragan de catégorie 5 Maria quitte progressivement l’Arc Antillais mais n’aura pas épargné certaines îles. Parmi elles, l’île de la Dominique, sévèrement touchée par le passage de Maria.

Après Irma, c’est au tour de Maria de semer la terreur dans la Caraïbe. Dans la nuit de lundi à mardi, l’ouragan de catégorie 5, ses vents violents et ses trombes de pluie ont terrassé plusieurs îles de la Caraïbe dont la Dominique déjà fortement éprouvée par le passage d’Erika en 2015.

Dès la fin de journée lundi, l’île était victime d’inondations et de submersions filmées pas de nombreux internautes.

Ce mardi matin, le Premier ministre de l’île, Roosevelt Skerritt s’est exprimée via les réseaux sociaux à travers une déclaration officielle concernant l’impact de l’ouragan Maria sur la Dominique, en dépeignant une situation catastrophique.

« Les premiers rapports font état de destructions très importantes. A ce stade, nous avons perdu tout ce que l’argent ne peut acheter et remplacer. Ma plus grande crainte, plus tard dans la matinée, est que nous nous réveillions avec des informations concernant des blessés et sans doute des décès, résultant de glissements de terrain provoqués par les pluies persistantes », décrit le Premier ministre.

« Pour l‘heure, les vents ont emporté le toit de presque chacune des personnes à qui j’ai parlé ou avec qui j’ai pu avoir contact d’une manière ou d’une autre. Le toit de ma résidence officielle a été parmi les premiers à s’envoler, ce qui semble avoir provoqué une avalanche de toits arrachés dans la ville et dans les campagnes. »

Retrouvez la déclaration officielle du Premier ministre de la Dominique, Roosevelt Skerritt.

Articles similaires