A peine se relèvent t-elles du passage meurtrier de l’ouragan Irma que Saint-Martin et Saint-Barthélemy se préparent au passage de l’ouragan de catégorie 4, José.

L’ouragan JOSE de catégorie 4, était situé ce matin à 11h00 légales à environ 450 km à l’est de la Guadeloupe. Sa trajectoire prévue ferait passer JOSE, à environ 150 km de la Guadeloupe en fin de nuit de vendredi à samedi et à un peu moins de 100 km de Saint-Martin et Saint-Barthélemy samedi en fin d’après-midi, annonce Météo France, dans son dernier bulletin météorologique.

Dans ce contexte les effets à attendre seraient des vents de secteur Nord à Nord-Ouest puis Sud-Ouest avec des rafales de l’ordre de 130 à 150 km/h dans l’après-midi de samedi et jusque dans la nuit de samedi à dimanche. De fortes pluies orageuses à partir de la journée de samedi ; les quantités seront vraisemblablement comprises entre 100 et 200 mm. Des vagues puissantes de secteur Nord-Est (creux voisins de 6 à 8 m) déferlant sur la côte dès samedi matin ; des submersions sont probables, mais sans doute d’ampleur limitée, sauf dans la rade de Gustavia où elles pourraient être assez prononcées (probablement en fin d’après-midi ou en soirée samedi).

Les opérations de secours s’accélèrent dans les Iles du Nord

Dans un récent communiqué, la Préfecture de la Guadeloupe a réalisé un point de situation. Dans ce document, on apprend ainsi que dès la fin de l’ouragan, les Unités militaires de la sécurité civile appuyées des pompiers territoriaux et des militaires prépositionnés dont les gendarmes, ont ouvert des itinéraires permettant le rétablissement rapide de la route circulaire à Saint-Martin. Des opérations de restructuration de l’hôpital ont également été entreprises par ces équipes.

Les équipes d’EDF ont réussi à redémarrer un moteur de la centrale thermique (fioul) de Saint-Martin et deux moteurs dans celle de Saint-Barthélemy. Ces alimentations électriques d’urgence permettent actuellement de fournir en électricité les hôpitaux des deux îles ainsi que l’aéroport de Saint-Barthélemy.

Mise en place d’un pont aérien

Depuis hier, des premières rotations ont été organisées. Elles ont permis une évacuation de 20 personnes en situation d’urgence absolue et relative. Aujourd’hui, les rotations s’amplifient avec plusieurs aéronefs civiles et militaires, pour acheminer du matériel et des hommes. 900 personnes sont déployées -ou en cours de déploiement- sur place : 300 sapeurs-pompiers des unités militaires de la Sécurité civile de la métropole, la Guadeloupe et la Martinique ; 65 techniciens et ingénieurs d’EDF ; 74 ingénieurs spécialisés dans les crises ; 400 gendarmes mobiles et une trentaine de personnels de santé. Une vingtaine de militaires sont également présents sur zone.

Deux frégates de la Marine Nationale parties de Martinique sont sur zone. Plusieurs barges sont parties hier pour acheminer des vivres, du matériel et des hommes. Aujourd’hui, le trafic maritime est interrompu en prévision du passage de l’ouragan José.

Les rapatriements de Saint-Martin vers la Guadeloupe concernent prioritairement des blessés, et des personnes présentant une pathologie.

Signalement des personnes portées disparues :

Un adresse mail est créée à destination du grand public pour signaler les disparus: recherche.irma@gmail.com. Les informations reçues à cette adresse sont recoupées avec la cellule d’information au public (0800 000 971). Les autorités judiciaires et les services de gendarmerie spécialisés travaillent à la constatation et l’identification des victimes.

Articles similaires