Crédits photo : Teddy Riner (Facebook)

Teddy Riner écrit une nouvelle page dans l’histoire du judo mondial. Le judoka français a décroché ce samedi à Budapest, son 9ème titre de champion du monde.

Si vous vous interrogiez sur l’état de forme de Teddy Riner, soyez rassurés, il se porte à merveille. Le Guadeloupéen en lice ce samedi pour une neuvième couronne mondiale n’a pas fait dans la dentelle. Dès le début de la compétition, le Guadeloupéen qui évolue en catégorie +100kg, n’a laissé aucune chance à ses adversaires lors des trois premiers tours de ces championnats du monde.

Un quart et une demie maîtrisés

Une fois en quart de finale face au brésilien Rafael Silva, Teddy Riner n’est pas resté longtemps sur le tatami. Après deux minutes, le combat était plié et direction, la demi-finale des Mondiaux. Face au Guadeloupéen, le Géorgien Guram Tushishvili. Un adversaire que Franck Chambilly, l’entraîneur de Riner, prend très au sérieux. «C’est le champion d’Europe en titre, il est très efficace, Teddy va devoir le saisir à deux mains pour l’amener à lui. Il ne faudra pas s’emballer», a-t-il expliqué au micro de nos confrères de L’Equipe.

Une mise en garde pas du tout hasardeuse puisque Teddy Riner a souffert durant cette demi-finale. Face au Géorgien chaud bouillant et particulièrement motivé, le judoka français a plié mais n’a pas rompu. Sans arrêt sur ses gardes, Teddy Riner a même frôlé l’élimination sur une bonne combinaison de son adversaire mais il a réussi à s’en sortir. Au bout de six minutes de combat et durant le Golden Score, c’est là que l’octuple champion du monde a sorti la prise qu’il fallait pour battre Guram Tushishvili et obtenir son ticket pour la finale.

Teddy Riner sur le toit du monde

Considéré depuis un moment déjà comme une légende du judo mondial, Teddy Riner justifie et conforte un peu plus ce statut honorifique. Ce samedi à Budapest, le public présent en tribunes a ainsi pu assister à un événement historique puisque Teddy Riner est le premier judoka à décrocher neuf titres de champion du monde. Face au Brésilien, David Moura, le Français se devait de rester solide pour offrir à l’Equipe de France une médaille de plus dans ces Mondiaux mais surtout mettre la main sur une neuvième couronne mondiale. Chose faite au bout de quelques minutes grâce à un sasae-tsurikomi-ashi. En passant, Teddy Riner établit un autre record en enchaînant un 134ème combat sans défaite.

Articles similaires

Laisser un commentaire