Une fois n’est pas coutume, les Journées européennes du patrimoine s’installent l’espace d’un week-end en France et dans les Outre-mer. Deux jours consacrés à la découverte d’édifices et lieux qui ne sont souvent qu’exceptionnellement ouverts au public.

Les Journées européennes du patrimoine sont des manifestations nationales annuelles, instaurées actuellement par plus d’une cinquantaine de pays, sur le modèle des « Journées Portes ouvertes des monuments historiques » créées en 1984 par le ministère de la Culture français.

Ces journées sont un moment privilégié permettant aux Français de visiter leur patrimoine national, monuments, églises, théâtres, châteaux, mais aussi des demeures privées, des banques, des tribunaux, des préfectures, palais de justice, hôtels de ville, chambres de commerce, etc., toutes sortes de bâtiments qui, habituellement, sont fermés au public ou peu fréquentés par lui.

Contrairement à une idée très répandue, les ouvertures ne sont pas obligatoirement gratuites. Les musées par exemple deviennent exceptionnellement gratuit ou à prix réduit.

Voici un récapitulatif des différents lieux répertoriés par le Ministère de la Culture pour cette édition 2017 des Journées européennes du Patrimoine en Guadeloupe et en Martinique.

En Guadeloupe, 66 lieux ouvrent leurs portes ce samedi et ce dimanche : 30 en Grande-Terre, 27 en Basse-Terre, 4 aux Saintes et 4 à Marie-Galante. Parmi eux, quelques incontournables :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Du côté de la Martinique, 31 lieux répartis sur toute l’île ouvrent leurs portes ce samedi et ce dimanche. Parmi eux, quelques incontournables :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le programme complet des Journées européennes du Patrimoine (16/17 Septembre 2017) en France et en Outre-mer : https://journeesdupatrimoine.culturecommunication.gouv.fr