Des initiatives se mettent en place pour venir en aide aux victimes de l’ouragan Irma, qui a dévasté Saint-Martin et Saint-Barthélémy, faisant au moins 4 morts, une cinquantaine de blessés et des dégâts matériels considérables.

Ouragan sans précédent, des rafales de vent enregistrées à plus de 360 km/h, des toitures arrachées, des bâtiments ravagés… Au lendemain de son passage sur les îles de Saint-Barthélémy et Saint-Martin, l’ouragan Irma a laissé place à des paysages de désolation dans les îles du Nord. « L’île de Saint-Martin est détruite à 95 % », selon Daniel Gibbs, président du Conseil Territorial de Saint-Martin. Même constat du côté néerlandais de l’île, dont l’aéroport est impraticable. À Saint-Barthélémy, « la situation est dramatique» a reconnu Eric Maire, préfet de Guadeloupe. La déclaration de catastrophe naturelle sera signée dès demain, a annoncé le Premier ministre, Edouard Philippe. Le bilan partiel est de 4 morts et une cinquantaine de blessés.

Du côté des autres îles des Caraïbes, Barbuda a été « totalement dévastée », selon Gaston Browne, le premier ministre d’Antigua-et-Barbuda. À Porto Rico, trois personnes ont été tuées par le passage dévastateur de l’ouragan jeudi, selon le gouverneur, et plus de la moitié des 3 millions d’habitants sont désormais sans électricité. L’ouragan Irma a également crée de nombreux dégâts sur l’île de Saba. Ce jeudi, Irma fait désormais route vers les Bahamas.

La solidarité s’organise peu à peu pour venir en aide aux sinistrés. Un numéro d’urgence a été communiqué par le ministère de l’Intérieur. Des citoyens, des associations et des organisations ont lancé des appels aux dons. Mediaphore dresse une liste non exhaustive des premières initiatives lancées, notamment sur les réseaux sociaux. Des internautes appellent à la vigilance concernant les dons financiers, après les dérives qui sont survenues après le séisme en Haïti.

https://twitter.com/Place_Beauvau/status/905742581488902144

Deux groupes publics ont été crées sur Facebook pour partager des avis de recherche, des informations pratiques et répondre à des demandes de solidarité :

 

En Guadeloupe, des internautes ont recensé dans une page Facebook, les différents lieux de collectes pour Saint-Martin et Saint-Barthélemy : https://www.facebook.com/events/194690187738792/

 

Initiatives associatives

Pel’Icarus, l‘association des jeunes de Saint-Martin, dont une partie résidant en France a lancé une collecte de fonds« Vos dons, même infimes, seront utilisés à bon escient pour aider les résidents de l’île à s’approvisionner en matière premières (eau, denrées alimentaires, etc.) et à retrouver toits et abris », détaille l’organisation.

 

En Guadeloupe, l’association La Belle Espérance organise une collecte de vêtements, de vivres et de produits de première nécessité :

 

La Protection civile française (et son réseau de 32.000 bénévoles) lance également une collecte de dons«Les dons récoltés permettront de financer du matériel d’intervention: matériel d’élagage, moto-pompes, kits d’hygiène, lits picots… », déclare l’association sur son site.

Initiatives citoyennes

Sur les réseaux sociaux, des collectes de denrées alimentaires et produits de première nécessité s’organisent notamment en Guadeloupe. Un internaute a également lancé un appel pour acheminer des secours dans les îles du Nord (Saint-Martin et Saint-Barthélémy).

 

 

Organisations non gouvernementales

Le Secours Populaire, la Croix rouge, la Fondation de France et la Fondation Architectes de l’Urgence ont toutes appelées à la mobilisation :

« Architectes de l’urgence lance un appel aux dons pour permettre de déployer des actions d’urgence afin de venir en aide aux victimes de cette catastrophe mais aussi pour prévoir d’ores et déjà la reconstruction qui sera nécessaire.»

 

Les collectivités et le gouvernement

Le bureau de représentation de la Collectivité d’outre-mer de Saint-Martin à Paris a mis en place plusieurs initiatives (collectes de dons, de denrées, acheminements de vivres…etc) pour venir en aide aux sinistrés de l’île de Saint-Martin, après le passage de l’ouragan Irma.

 

Le maire des Abymes en Guadeloupe, Eric Jalton, organise également une collecte de dons dans le stade de la ville.

 

 

Carole Delga (PS), présidente de la région Occitanie, a annoncé la mise en place d’une aide d’urgence de 50 000 euros en faveur des Antilles.

Invitée sur la chaîne BFMTV, Anne Hidalgo, la maire de Paris a indiqué que la ville va acheminer des moyens financiers pour les Antilles. « Nous allons prendre contact avec la Guadeloupe et discuter de l’aide qui leur sera nécessaire. »

 

Mercredi, le Président de la République, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’un plan national de reconstruction pour Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Pour le financer, « un fonds d’urgence sera mis en place », a-t-il ajouté. La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, est arrivée mercredi soir en Guadeloupe avec des premiers renforts, composés notamment « de 120 secouristes, des membres de la Croix-Rouge et également des chiens qui nous servirons pour nos recherches », a-t-elle indiqué. Des renforts supplémentaires (gendarmes, militaires) sont déployées aujourd’hui.