A 15 ans, Danièle Bracha fait partie de cette jeune génération de sportives martiniquaises qui brille à l’échelle locale mais aussi nationale. Championne de Martinique en titre et vice-championne de France, la jeune Martiniquaise s’est confiée à la rédaction de Mediaphore. Rencontre.

Mediaphore : En quelle classe es-tu et que souhaites-tu faire plus tard ?

Danièle Bracha : Je suis en 4ème et je souhaite devenir entraîneur de gymnastique.

Mediaphore : Comment se déroulent tes entraînement ? Combien de temps consacres-tu aux entraînements chaque semaine ?

DB : C’est quand même difficile. Je m’entraîne tous les jours, du lundi au samedi.

Mediaphore : Comment t’organises-tu quotidiennement entre les cours et les entraînements ?

DB : Les mardis et vendredis, je finis à 11h30 après je mange à la cantine. L’entraînement c’est à 14h15 donc j’attends et après, je prends le bus pour aller à la salle. Les autres jours, je m’entraîne de 17h à 19h30.

Mediaphore : Quels sont tes objectifs sportifs ?

DB : Cette année, je souhaite participer aux championnats de France.

Mediaphore : Quels sont tes modèles dans la discipline ?

DB : Oui, une Américaine, Simone Byles et une Martiniquaise, Melanie De Jesus Dos Santos.

Mediaphore : Penses-tu pouvoir un jour participer aux Jeux Olympiques dans ta discipline ?

DB : Non, c’est trop tard. Il faut d’abord intégrer un Pôle Espoir France pour ensuite être sélection en Equipe de France avant d’espérer être sélectionné pour les JO.

Mediaphore : Tu pratiques la gymnastique depuis 8 ans. Vois-tu une différence entre tes débuts et aujourd’hui ?

DB : Oui je suis beaucoup plus forte.

Mediaphore : Quel(s) agrès préfères-tu ?

DB : Les barres et la poutre.

Mediaphore : En parlant de poutre, combien de temps cela t-a t’il pris avant de pouvoir faire des figure sur la poutre ?

DB : Beaucoup de temps. Il faut bien maîtriser l’équilibre sur la poutre.

Articles similaires