© NASA

Le phénomène cyclonique attire l’attention et pour cause. Classé en tant que tempête tropicale, Irma est devenue en peu de temps un ouragan de catégorie 3.

Une fois n’est pas coutume, la période de rentrée scolaire aux Antilles françaises risque d’être perturbée par le mauvais temps. Cette fois, c’est Irma qui semble vouloir s’inviter dans le ciel antillais. Observée avec attention depuis plusieurs jours par les services météorologiques de Météo France, la tempête tropicale qui se trouve actuellement en plein milieu de l’Océan Atlantique a rapidement évolué pour se retrouver désormais avec un statut d’ouragan de catégorie 3 soit un ouragan majeur.

« Irma pourrait atteindre la catégorie 4 (sur les 5 que comporte l’échelle Saffir­Simpson), à l’approche des Petites Antilles », précise Météo France dans son dernier bulletin.

Prévision de trajectoire d’Irma © NOAA

Selon les données diffusées ce jeudi par la National Oceanic and Atmospheric Administration, Irma progresse désormais avec des vents dépassant les 170 km/h.

Selon Météo France, IRMA est encore loin de l’arc antillais et à cette échéance (plus de 5 jours) les incertitudes sont grandes. Néanmoins, il existe une probabilité importante de voir l’ouragan IRMA évoluer à proximité de l’arc antillais en début de semaine prochaine et de représenter une menace pour certaines îles de la moitié Nord de l’arc Antillais.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.