Envoyer un SMS, téléphoner ou encore tenir un téléphone au volant est une infraction punie par la loi. A la clé, une amende ou une perte de points mais pas que ! Notre rédaction et Sixt, vous expliquent en 5 points, pourquoi il vaut mieux ne pas toucher à son téléphone quand on conduit.

 

Perte de points et amende salée

© permisdeconduire.ants.gouv.fr

Téléphoner au volant est puni d’une amende de 135 euros et le retrait de trois points du permis de conduire

Et cela se durcira bientôt. Les contrôles et les verbalisations seront encore plus fréquents par les forces de l’ordre. L’amende, quant à elle, sera plus salée.

Le risque d’accidents multiplié par 10

Si vous avez votre téléphone portable en main et que vous envoyez un SMS, sachez que vous multipliez le risque d’accidents par 10. 

Vous perdez 30 % de votre attention

© Association Prévention Routière

Selon une étude scientifique pilotée par le Centre d’investigations neurocognitives et neurophysiologiques de l’Université de Strasbourg (Ci2n), en 2014. En utilisant son téléphone au volant, vous perdez en attention, jusqu’à 30 %.

A deux roues, le danger est aussi là

© Pexels

On pourrait croire que l’interdiction de faire usage du téléphone au volant ne concerne que les véhicules motorisés mais on se trompe ! Téléphoner à vélo est d’ailleurs encore plus dangereux qu’au volant d’une voiture. Là encore, le risque est élevé car à vélo, vous êtes encore plus vulnérable.

Téléphoner est plus dangereux que de parler à son passager

Lorsque vous échangez avec un passager de votre véhicule, vous avez au moins les yeux sur la route et les deux mains sur le volant. Avec le téléphone en main, vous perdez en dextérité et mettez votre propre vie en danger mais aussi celles d’autrui.

Articles similaires

Laisser un commentaire