© Pixabay

L’Institut Pasteur de Guyane a confirmé ce lundi, une infection par le virus de la fièvre jaune sur le territoire guyanais pour la première fois depuis 1998.

Ce lundi 21 août 2017, l’Institut Pasteur de Guyane a signalé aux autorités sanitaires françaises, le 1er cas confirmé de fièvre jaune en Guyane. Dans un communiqué, l’Agence Régionale de Santé de Martinique et la Cellule d’Intervention en Région de SPF (Cire Antilles) ont alerté les professionnels de santé sur le risque lié à une éventuelle importation de cas de fièvre jaune depuis la Guyane.

Actuellement, le dispositif de surveillance de la maladie prévoit que tout cas suspect de fièvre jaune doit être notifié au point focal régional de l’ARS Martinique, qui rappelle qu’à l’heure actuelle, il n’y a aucun cas de fièvre jaune signalé en Martinique.

« Dans ce contexte particulier, la situation épidémiologique est suivie avec la plus grande attention afin d’adapter les mesures de surveillance, de gestion et de prévention nécessaires en cas d’évolution défavorable de la situation », précise l’ARS Martinique dans son communiqué.

La fièvre jaune est une maladie hémorragique virale aiguë transmise par des moustiques infectés. Le terme «jaune» fait référence à la jaunisse présentée par certains patients. Les symptômes sont les suivants: fièvre, céphalées, ictère, myalgies, nausées, vomissements et fatigue.

Pour rappel, la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour tous les voyageurs se rendant en Guyane et dans les autres pays endémiques.

Articles similaires

Laisser un commentaire