Viñales Valley, Cuba
La Vallée de Viñales - Flickr/Mondo79

Cuba est l’une des destinations phares pour les voyageurs. En 2016, la fréquentation de l’île a augmenté de 13% selon le ministère du tourisme cubain. Son charme rustique, ses plages de rêve et ses rues pittoresques séduisent les touristes. Voici 10 endroits à ne pas manquer lors de votre visite. 

 

Les incontournables :

 

1. La Vallée de Viñales

© voyage-aux-antilles.fr

À l’ouest de Cuba, Viñales est un lieu incontournable à bien des égards. Cette vallée très verdoyante, au relief karstique, offre des points de vues somptueux, avec ses buttes montagneuses de calcaire en forme de pain de sucre, appelées « mogotes », peuplant la région. La Vallée de Viñales est accessible à pied, en vélo et même à cheval. Vous pourrez également découvrir le processus de la fabrication du tabac, de la visite des champs, jusqu’à la fabrication du fameux cigare.

 

2. Cienfuegos

© visitarcuba.org

Cette ville est surnommée « La perle du Sud ». Située à 228 km au sud-est de La Havane, Cienfuegos a été construite en partie grâce à des Français, d’origine bordelaise et normande. Le centre historique de la ville a été classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 2005.À Cienfuegos, il y a une chose à ne pas rater : les chutes d’El Nicho, situées dans la Vallée de l’Escambray. Un petit coin de paradis !

Les chutes d’El Nicho – Flickr/Ed Kimber

 

3. Santa Clara

© Flickr

Connue surtout pour être la ville où repose le « Che » Ernesto Gueverra, Santa Clara est considérée comme une ville révolutionnaire, atypique et foisonnante de culture. Elle héberge le célèbre festival de rock : Ciudad Metal; mais regorge aussi d’œuvres de street art.

 

4. Trinidad

© Wikipédia

Cette ville est dotée d’un vrai charme avec ses maisons atypiques de style coloniale et son ambiance festive. Parmi les monuments à visiter, elle compte le Museo Nacional de lucha contra Bandido. À l’étage de ce musée, les visiteurs ont accès à une vue imprenable sur la baie de Trinidad. Ils peuvent également se rendre à la réserve naturelle de Toppes de Collantes. Trinidad et « La Vallée de Los Idigenios » (située à l’est) sont classées au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1988.

5. Cayo Coco et Cayo Levisa

Cayo Coco © Tripcentral

Destination deux îles paradisiaques à côté de Cuba. Au nord de Cuba se trouve Cayo Coco, un ensemble d’îles de l’archipel Sabana-Camagüey. Elle est d’ailleurs réputée pour une plage de sable blanc de 22 kilomètres et sa réserve d’oiseaux de mer. Elle tire son nom d’une espèce d’oiseau rare qui y vit, l’ibis blanc, surnommé coco par les Cubains.

Cayo Levisa, quant à elle, se situe dans la région de Pinal del Rio près de Vinales. Cette petite île d’une plage longue d’environ 3 kilomètres est très appréciée par les amateurs de plongée et apnée.

Petit plus :

6. Holguín 

© Luxurymeliacuba.com

Quatrième plus grande ville de Cuba et nichée entre les collines de Cerro de Mayabe et de Loma de la Cruz, Holguín, est surnommée « La Ville des Parcs ». La ville, dont le nom d’origine est San Isidoro de Holguin, ne manque pas d’atouts avec ses plages (par exemple la Playa Esmeralda) et bâtisses coloniales. Elle possède une fabrique de cigares, mais aussi de nombreux parcs comme le Parc naturel de Bahia de Naranjo. Holguín produit également sa propre bière (à la Cervecería Bucanero S.A.)

 

7. Isla de La Juventud

© La celèbre « Presidio Modelo » sur la Isla de La Juventud / Wikipedia

Autrefois appelée « L’Île des Pins » (jusqu’en 1978), La Isla de la Juventud (ou « Ile de la Jeunesse » en français) est surtout connue pour avoir abrité les prisons, dont l’une des plus sordides : El Presidio Modelo. Prison où fut enfermé l’ex-président révolutionnaire, Fidel Castro. Désormais, la structure est fermée et transformée en musée. L’île n’est pas très fréquentée par des touristes. Une ambiance authentique et tranquille appréciée par ceux qui s’y aventurent. Elle est aussi réputée pour Punta Francés, considéré comme le meilleur site de plongée de Cuba.

 

8. La Cordillère de Guaniguanico

© thecubanhistory.com

C’est une chaîne située au nord-ouest de l’île, dans la province de Pinar del Rio, dont le point culminant est le pan de Guajaibón (699 m), dans la sierra del Rosario. Elle appartient à la Vallée de Viñales. Elle est classée au patrimoine de l’humanité de l’Unesco depuis 1999.

 

 9. Le parc National Alejandro de Humboldt

Flickr/Rafael Medina

Le Parc national Alejandro de Humboldt est situé dans les provinces cubaines de Holguín et de Guantánamo. Il a été nommé ainsi pour rendre hommage à un scientifique allemand : Alexander von Humboldt (qui a visité l’île entre 1800 et 1801). Il est classé depuis 2001 au patrimoine mondial de l’Unesco, en raison de sa richesse biologique et géologique. On dénombre au sein du site plus de 1000 espèces de plantes à fleurs (dont 145 sortes de fougères). L’Unesco considère le parc Alejandro de Humboldt comme étant « l’un des sites tropicaux possédant la plus importante diversité d’espèces végétales et animales de la planète ». De plus, selon le LonelyPlanet, 70 % des plantes sont endémiques comme le perroquet à gorge rose (également appelé « perroquet cubain ») ou le Pic à bec ivoire.

 

10. Finca La Vigía ou la maison d’Ernest Hemingway

© Huckberry.com

Finca La Vigía (« la ferme vigie») fut la maison du célèbre écrivain américain Ernest Hemingway. Il a habité cette demeure – désormais transformée en musée – entre 1939 à 1960. Il y a d’ailleurs écrit l’un de ses romans le plus célèbre : Le Vieil homme et la mer, mais également les œuvres Paris est une fête ou encore Pour qui sonne le glas.

Le musée qui s’étend sur 9 hectares est un site visité par de nombreux touristes. Il rassemble plus de 9000 livres, journaux et brochures. 2000 d’entre eux contiennent des notes d’Hemingway. Des objets personnels de l’écrivain sont également exposés dans ce musée, comme sa machine à écrire.

Articles similaires

Laisser un commentaire