© Pixabay

Le site spécialisé dans le recensement d’avis de voyageurs, Flight-Report, a dévoilé son classement annuel des compagnies aériennes à bas coût européennes en 2017. Un palmarès établi selon les indications d’internautes qui ont voyagé en 2016. La filiale du groupe Air France-KLM, Transavia, figure en tête.

 

© Blog de Flight Reports

1. Transavia

© Blog de Flight Reports

Filiale du groupe Air France-KLM, Transavia est la grand gagnante de ce classement. La compagnie, déjà lauréate en 2016, obtient la note de 7,75/10. Un chiffre en hausse de 4% par rapport à 2016 (qui était de 7,47/10). « Transavia n’est pas une compagnie low cost au sens sévère du terme et renvoie l’image d’une compagnie jeune, orientée soleil, avec un traitement du client moins automatisé que chez ses concurrentes », précise Flight-Report.

 

2. Flybe

La compagnie britannique obtient une note de 7,20/10. Cette deuxième place se justifie selon Flight-Report par « l’utilisation de ces avions, réputés confortables compte tenu de la capacité de passagers inférieure que sur Airbus et Boeing. Les passagers qu’elle transporte ont de surcroît moins d’attentes sur les vols, assez courts, de son réseau ».

 

3. airBerlin

La compagnie figure pour la première fois dans le classement, et on peut dire qu’elle ne fait pas dans la dentelle, puisqu’elle se place directement 3ème (avec une note de 7,08/10). Une belle prouesse. airBerlin propose à ses passagers une carte payante pour la restauration, un véritable « atout » pour Flight-Report.

 

© Blog de Flight Reports

 

4. Norwegian Airlines

La compagnie que l’on ne présente plus aux Antilles Françaises, a su se faire une place de choix sur le marché du low cost. On lui attribue d’ailleurs la note de 6,97/10. Une note honorable, notamment grâce à son réseau Wi-Fi, gratuit sur les vols européens.

Mais la Norwegian perd tout de même deux place par rapport à l’année 2016 (où elle avait une note de 7,42). Cette chute s’explique en grande partie à cause de l’arrivée fracassante d’airBerlin sur le marché.

 

5. Volotea

La compagnie espagnole conserve sa place, malgré une note en légère baisse par rapport à 2015 : 6,73/10. Cependant, Flight-Report indique que « les contributeurs (ndlr :du site) […] placent la compagnie espagnole au premier rang dans la catégorie “confort ”».

 

6. AirBaltic

La compagnie perd trois places au classement par rapport à l’année précédente (où elle se classait en 3ème position). En 2015, la compagnie a lancé son système de carte payante. En 2016, le constat est amer, la carte n’a pas séduit. Mais AirBaltic a décidé de ne pas se laisser abattre et de rajeunir sa flotte.

 

7. EasyJet

Même si la compagnie se trouve dans le top 10, elle perd quand même une place par rapport à l’année dernière. Sa note, aussi, est en baisse. 6,55/10 cette année contre 7,14 en 2016. Selon Flight-Report, « son ancienneté semble faire défaut par rapport à certains acteurs plus jeunes qui proposent des formules plus originales ».

 

8. Eurowings

La compagnie fait son apparition dans le classement avec une note de 6,49/10 (cette note inclut aussi celle de la GermanWings). Eurowings est une filiale du groupe Lufthansa et c’est une des rares compagnies européennes à proposer plusieurs classes sur ses vols.

 

9. WOW Air 

Cette compagnie islandaise opère sur des vols moyens et longs courriers. Les vols n’étant pas directs, il faut faire escale dans la capitale Reykjavik. C’est d’ailleurs cela qui semble rebuter les internautes, qui lui attribue la note de 6,38/10. Cependant, la note de 8,1/10 est donnée aux équipements.

 

10. Vueling

L’autre compagnie espagnole qui figure dans ce classement obtient 6,13/10. Malgré de bons arguments, comme le gain de miles, cela ne suffit pas face à d’autres (comme la non inclinaison des sièges) que les internautes jugent comme étant rédhibitoire. Cependant, sa note augmente d’un demi point par rapport à 2015.

 

11. RyanAir 

C’est le dernier de ce classement. Une dégringolade pour la compagnie qui a obtenu une note de 5,94 et chuté de trois places par rapport à l’année 2016 (où elle était 8ème). Les prix agressifs pratiqués par la compagnie n’ont pas réussi à la sauver et le confort rudimentaire de ses avions l’a fait plonger.

Articles similaires

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire