Yannick Borel, Daniel Jérent, Jean-Michel Lucenay et Gauthier Grumier ont décroché ce mardi, le titre de champion du monde à Leipzig, en Autriche.

Intouchables. C’est sûrement l’adjectif qui colle au mieux aux rois des pistes Yannick Borel, Daniel Jérent, Jean-Michel Lucenay et Gauthier Grumier. Le quatuor français composé de trois épéistes originaires des Outre-mer a de nouveau fait parler l’épée ce mardi lors de la finale qui l’opposait à la Suisse à la Suisse, en finale du championnat du monde en Autriche. Une victoire qui leur offre un titre de champion du monde qu’ils ont d’ailleurs été chercher au courage.

Le nombre de touches en dit long sur le suspens qui planait tout au long de cette finale. Une longue finale remportée par les français qui réussissent un sacré coup, un an après avoir remporté la médaillé d’or olympique à Rio.

A noter, la performance hors norme du Guadeloupéen Yannick Borel durant cette finale. Selon les données recueillies par nos confrères de L’EquipeYannick Borel a été le héros de cette finale en réussissant pas moins de 35 des 45 touches de l’équipe de France, dont 20 sur l’ultime relais.