Nommée Ministre des Sports le 17 mai dernier sous la présidence d’Emmanuel Macron, Laura Flessel est en déplacement en Guadeloupe puis en Martinique, du 25 au 27 juin prochain.

En visite aux Antilles durant trois jours, la ministre des sports, Laura Flessel accompagnée de la directrice du CDNS (Centre national pour le développement du sport), Armelle Daam prendront connaissance des projets mis en place en Guadeloupe et en Martinique.

La visite officielle de la ministre des Sports débute ce dimanche par la Guadeloupe où elle assistera dans l’après-midi à la présentation du projet Héritage et de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2024. Ces présentations seront suivies d’une rencontre entre les licenciés du club Dugazon et des enfants autistes du Centre Hospitalier Universitaire aux Abymes.

Après des visites de chantiers, des présentations de projets de rénovation et de réhabilitation, elle s’envolera en fin de journée vers la Martinique où elle rencontrera les représentants du monde sportif et économique de l’île.

Athlète de haut niveau pendant 17 ans, Laura Flessel a toujours porté un grand intérêt au sport et ne s’en est jamais détaché. Son parcours atypique le prouve.

© Facebook Laura Flessel – Ministre des sports

Un rapport avec le sport qui en dit long

Autrefois surnommée « La guêpe », l’ancienne escrimeuse Laura Flessel détient un palmarès digne de la grande championne qu’elle a été au cours de ses années d’exploits. Cette spécialiste de l’épée comptabilise 5 médailles olympiques, en plus d’être sextuple championne du monde. En 2007, elle a été championne d’Europe et a remporté 18 fois le championnat de France d’escrime.

Diplômée en MME (Management des Equipes d’Excellence) et d’un BTS (Brevet de technicien supérieur) tourisme, Laura Flessel est également l’une des initiatrices du 24H sport Féminin et préside entre autres, le Comité Ethique et Valeurs du Sport.

Pendant un temps, Laura Flessel a troqué son épée contre des fiches, en présentant des chroniques sportives pour le quotidien Aujourd’hui sport en 2008.

Engagée, la toute récente ministre est la Marraine de nombreuses associations telles que, Handicap international ou de l’Union Nationale des Syndromes d’Ehlers-Danlos. Laura Flessel n’a pas attendu d’être la nouvelle Ministre des sports pour favoriser la présence des femmes de façon plus accrue dans le milieu sportif, pour souligner l’éthique et la valeur du sport et pour promouvoir l’accroissement des activités physiques et sportives en France.

© Facebook Laura Flessel – Ministre des sports

Porte-drapeau aux Jeux Olympiques de Londres en 2012, aujourd’hui, à travers la candidature de Paris aux Jeux Olympique de 2024, elle souhaite porter encore plus haut les couleurs de la France.