Nous y sommes, la saison cyclonique dans l’océan Atlantique nord démarre officiellement ce 1er juin pour s’achever le 30 novembre prochain. Que nous réserve cette nouvelle saison ? Quels sont les noms attribués aux cyclones cette année ? On vous dit tout sur la saison cyclonique 2017.

Premier élément à retenir, c’est la période sur laquelle s’étend la saison cyclonique 2017 dans l’océan Atlantique nord. Comme (presque) chaque année, elle s’étend officiellement du 1er juin au 30 novembre.

Côté prévisions, difficile de connaître le nombre exact de phénomènes qui traverseront la zone. Chaque année, les nombreux instituts spécialisés sur le sujet émettent des prévisions régulièrement actualisées. Par exemple, selon les prévisions pour la saison cyclonique 2017 sur le bassin Atlantique Nord de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), l’activité risque d’être supérieure à la normale avec une probabilité de passage d’un ouragan majeur dans la zone Caraïbe située entre 40 et 45%.

Il faut savoir qu’une saison est définie comme supérieure à la normale, près de la normale ou au-dessous de la normale par la combinaison du nombre de tempêtes nommées, le nombre ayant atteint la force d’ouragan, le nombre d’ouragans majeurs et l’indice de l’énergie cumulative des cyclones tropicaux (ACE).

Un nombre de cyclones instable

Pour ce qui relève du nombre de phénomènes attendus, les spécialistes semblent s’accorder sur un nombre compris entre 10 et 14 tempêtes, 4 à 5 ouragans dont certains majeurs. Pour rappel, une tempête tropicale de pré-saison répondant au nom d’Arlene semblait plutôt pressée puisqu’elle s’est manifestée dès le mois d’avril. Arlene est devenue la deuxième tempête tropicale à se former au mois d’avril, l’autre étant Ana en 2003.

Afin de connaître et comparer les prévisions pour la saison cyclonique 2017 dans l’Atlantique délivrées par les instituts de référence dans le monde, rendez-vous sur la page Facebook d’Ouragans.com.

En attendant, notre rédaction vous dévoile la liste des noms attribués aux cyclones pour 2017 :

© NOOA

Reste maintenant à savoir si l’année 2017 sera aussi active que sa précédente. En 2016, l’activité principale s’est déroulée de la mi-août au milieu octobre, avec 6 ouragans dont 3 majeurs, et le plus meurtrier fut sans conteste Matthew. En une semaine, l’ouragan dévastateur a atteint la catégorie 5 notamment lors de son passage sur les petites Antilles et les Caraïbes. Selon plusieurs sources, l’ouragan a fait entre 586 et 1 000 morts en Haïti, sans compter les dégâts considérables évalués à plusieurs milliards de dollars tout le long de sa trajectoire.