Les rhums des DOM n’en finissent plus de séduire la planète entière et plus particulièrement, les rhums martiniquais, de nouveau récompensés à l’échelle internationale.

Tous les acteurs et professionnels du rhum étaient présents fin mai durant plusieurs jours à Madrid afin d’assister au 6ème Congrès International du Rhum à Madrid, en Espagne. Un rendez-vous annuel rythmé par des conférences, dégustations et échanges entre professionnels du secteur et experts mondiaux du rhum. Oenologues, propriétaires de distilleries, barmans, etc… Tous, étaient présents dans la capitale espagnole afin de partager leur expérience mais aussi découvrir les nouveaux trésors du rhum et le palmarès 2017 du concours international organisé par le festival.

Et cette année, la Martinique réputée pour la qualité de ses productions était bien évidemment de la partie. La majeure partie des distilleries et rhumiers martiniquais étaient donc en quête de nouvelles médailles mais cette année, trois distilleries martiniquaises sortent du lot. Ainsi, le rhum 12 ans d’âge de la distillerie Trois-Rivières a reçu le prix de « Meilleur rhum agricole de l’année 2016 ».

© Trois-Rivières

Autre rhum récompensé, Le nouveau monde de La Mauny qui ravi le prix de « Meilleur packaging/présentation de l’année 2016 ».

Troisième et dernière distillerie à avoir séduit le jury espagnol : la distillerie Saint-James ou dumoins, son oenologue, Marc Sassier. Le « nez » de la distillerie a reçu le titre honorifique de « Meilleur Maestro Ronero de l’année 2016 ». Littéralement, maestro ronero signifie « maître rhumier ». Les « Maestros Roneros » (littéralement les Maîtres Rhumiers) sont responsables de chaque étape du processus d’élaboration du rhum, depuis la sélection de la canne à sucre, jusqu’à la mise en bouteille finale.

Retrouvez tous les classements sur la page Facebook du Festival : Madrid Rum Festival.