Les urnes ont parlé samedi dernier et ont permis d’écrire une nouvelle page de l’histoire de la Martinique. Depuis le 17 juin dernier, Josette Manin est la première femme de l’histoire de l’île à être élue députée. Mais qui est-elle  ?

Originaire de la ville du Lamentin en Martinique, Josette Manin, est une ancienne cadre de banque. Le monde de la politique, elle le côtoie depuis 1983, année de son adhésion au Parti Communiste Martiniquais (PCM) qu’elle quittera en 1998, pour rejoindre une autre formation « Bâtir le Pays Martinique ». 1983,  l’année où tout commence  pour Josette Manin. En effet, à cette même époque, elle est aussi nommée  conseillère municipale de sa ville natale.

Conseillère municipale, adjointe au maire du Lamentin puis conseillère générale. Josette Manin n’a pas lésiné durant sa carrière politique qui l’amène en 2011 à devenir la première femme présidente du Conseil Général de Martinique, la deuxième dans l’Outre-mer après, Lucette Michaux-Chevry, Présidente du Conseil Général de la Guadeloupe de 1982 à 1985.

Josette Manin préside la collectivité jusqu’en 2015, année de mise en place de la Collectivité Territoriale de la Martinique et donc, synonyme de disparition du Conseil Général.

L’exception qui confirme la règle

Ce parcours riche a peut-être joué en sa faveur durant ces dernières législatives. Ainsi, elle est la première femme à être élue députée dans l’histoire de la Martinique. L’élection de Josette Manin, âgée de 67 ans et mère de trois enfants vient donc bousculer les codes et démontre en quelque sorte que les martiniquais ont envie de renouveau dans le paysage politique local.

Articles similaires